BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

AUTISME

2.  Hypothèses explicatives

L'origine de l'autisme reste énigmatique. Kanner avait d'abord incriminé à la fois un dysfonctionnement organique et les particularités comportementales des parents (froideur, désintérêt pour l'enfant) sans pouvoir ensuite déterminer si ces particularités étaient causales, si elles témoignaient d'une anomalie génétique pré-autistique des parents ou si elles étaient la conséquence sur eux d'une relation décevante et difficile avec leur enfant. Certains auteurs ensuite ont essayé de distinguer un autisme psychogénétique d'un autisme organogénétique, en invoquant deux ordres d'éléments cliniques.

  Deux types de causalité ?

Dans la majorité des cas, l'examen neurologique est négatif. Devant l'adhésion auto-calmante à des intérêts restreints et à des mouvements stéréotypés, devant la fascination par des formes évanescentes, on a alors supposé que la façade autistique protégeait des sujets, contre un arrière-plan d'angoisses intenses, en les mettant à distance. Face à des autistes sans langage, on ne pouvait faire que des hypothèses sur ce conglomérat d'angoisses de chute dans un gouffre sans fond, d'angoisses de morcellement, de liquéfaction, d'invasion par une substance répugnante ou maléfique, ou encore de déchirement de l'enveloppe corporelle, source de souffrances indicibles. Mais les témoignages de ceux qui avaient la capacité de décrire, oralement ou par écrit, ce qu'ils éprouvaient, sont venus soutenir ces hypothèses

Dans d'autres cas, par contre, l'autisme est associé à une maladie génétique connue (un trouble métabolique, la phénylcétonurie, lorsqu'elle n'est pas dépistée à la naissance et corrigée par un régime ; la sclérose tubéreuse de Bourneville, une perturbation du développement embryologique qui entraîne un retard mental, une épilepsie grave, des tumeurs disséminées dans plusieurs organes et des lésions cutanées particulières) ou à divers autres syndromes malformatifs congénitaux. Des manifestations épileptiques allant de simples a[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

 

Pour citer cet article

HOCHMANN, « AUTISME  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/autisme/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« AUTISME » est également traité dans :

AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')
BETTELHEIM BRUNO (1903-1990)
DELIGNY FERNAND (1913-1996)
MAHLER MARGARET (1897-1985)
PSYCHOLOGIE CLINIQUE COMPORTEMENTALE ET COGNITIVE
Dans le chapitre "La psychologie clinique comportementale"
PSYCHOSE
Dans le chapitre "Aperçu historique"
SCHIZOPHRÉNIE
Dans le chapitre "Une percée vers « plus de réalité »"
TROUBLES DU DÉVELOPPEMENT
Dans le chapitre "Troubles du spectre autistique"
TROUBLES DU LANGAGE ORAL CHEZ L'ENFANT
Dans le chapitre "Les trois critères de définition des TSLO"

Afficher la liste complète (9 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.