BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ASCOMYCÈTES

1.  Développement et reproduction

  Sexualité et reproduction

Parvenu à un stade de développement convenable, et sous des conditions de milieu appropriées, le champignon entre dans sa phase de reproduction sexuelle. Pour que celle-ci parvienne à son terme, beaucoup d'Ascomycètes exigent, indépendamment de la formation d'organes sexuels (la plupart d'entre eux étant hermaphrodites), la réunion de deux noyaux génétiquement différenciés, provenant ou non de mycéliums distincts ; on les dit hétérothalliques. L'hétérothallisme est ici du type bipolaire simple : deux allèles et d'un même gène régissent les réactions de compatibilité, déterminant si les croisements entre clones sexuellement parfaits sont possibles ou non ; ce qui signifie que des hermaphrodites ayant des facteurs différents (l'un A, l'autre a) formeront des confrontations fertiles, alors que si ces hermaphrodites possèdent chacun le même facteur (par exemple A), ils resteront stériles. Les espèces homothalliques vraies, par contre, réalisent leurs processus sexuels sans différenciation génétique ; quant aux homothalliques secondaires, ce ne sont que des hétérothalliques à asques tétrasporés dont chaque spore et, par suite, le mycélium, contient dans un cytoplasme commun des noyaux de groupes de compatibilité opposés.

Typiquement, un Ascomycète produit des éléments mâles et femelles. Les premiers, appelés spermaties, ont l'aspect de petites spores émises par les filaments spermatogènes insérés soit directement sur le mycélium, soit sur ou dans des organes mâles qui prennent alors le nom de spermogonies. Leur rôle étant de féconder les éléments femelles, elles sont incapables de germer pour donner directement un nouvel individu comme le font les spores asexuelles. Toutefois de nombreux Ascomycètes ne forment pas de spermaties, leur intervention étant alors remplacée par celle des filaments spermatogènes, voire par celle de conidies asexuelles ou d'articles mycéliens banals qui opèrent directement la fécondation.

Schématiquement, les éléments femelles sont constitués d'un ascogone surmonté d'un trichogyne. Les noyaux mâles sont dépo […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  6 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ASCOMYCÈTES » est également traité dans :

AUTOGAMIE
CHAMPIGNONS
Dans le chapitre "Les ascomycètes"
LEVURES
Dans le chapitre "Morphologie, cytologie et reproduction"
MICROBIOLOGIE
Dans le chapitre "Les micromycètes"
THALLE
Dans le chapitre "Les cladomothalles"

 

Voir aussi

ASCOGONE    ASQUES    DANGEARDIES    DICARYONS    HÉTÉROTHALLISME    HOMOTHALLISME    SPERMATIE    TRICHOGYNE

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média