BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

DREXLER ARTHUR (1925-1987)

Né à New York en 1925, Arthur Drexler avait recu une formation artistique et musicale.

D'abord dessinateur pour la firme de meubles de George Nelson, ancien rédacteur de la revue Architectural Forum, il dirige ensuite, de 1948 à 1951, la revue Interiors Magazine, avant d'être appelé par Philip Johnson comme conservateur au Department of Architecture and Design du musée d'Art moderne de New York. Il succède à ce dernier en 1956.

À ce poste, il a joué pendant trente ans (1956-1986) un rôle fondamental dans ces domaines, comme critique et comme historien.

Son intuition la plus originale, dont l'influence sur le développement du mouvement « postmoderne » est incontestable, est sans doute la révélation qu'il eut du rôle du dessin académique d'architecture, tel qu'il était enseigné à l'École des beaux-arts au xixe siècle comme source de formation de l'architecture nord-américaine des xixe et xxe siècles.

Dès le début des années 1970, il songe à organiser une exposition de la production graphique de l'École des beaux-arts, alors qu'une grande partie du milieu architectural français rejette vivement la tradition du prix de Rome, et que les historiens d'art, à l'exception de quelques Anglo-Saxons isolés, la négligent totalement.

La présentation de cette exposition en 1975, au musée d'Art moderne de New York et la publication qui lui est liée, en 1977, ont fait date dans la perception que l'on peut désormais avoir du xixe siècle.

Outre ses nombreuses expositions et publications, Arthur Drexler a considérablement enrichi le musée d'objets représentatifs de notre époque, ainsi que de plans et dessins d'architecture, dont les très importantes archives de Mies van der Rohe. En 1984, il a réalisé l'extension de son département à l'ensemble du 5e étage du bâtiment, consacrant ainsi la primauté d'un lieu dont il avait su faire le premier musée d'architecture moderne.

Annie JACQUES

Pour citer cet article

Annie JACQUES, « DREXLER ARTHUR - (1925-1987)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-drexler/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Bibliographie

Expositions : Eight Automobiles (1951) ; Ten Automobiles (1953) ; Japanese House (1954 et 1955) ; Textiles U.S.A. (1956) ; Buildings for Business and Government (1957) ; Architecture Worth Saving (1958) ; Gaudi (1958) ; 20th Century Design from the Museum Collection (1958-1959) ; Three Structures by Buckminster Fuller (1959) ; Visionary Architecture (1960) ; The Drawings of Frank Lloyd Wright (1962) ; Design for Sport (1962) ; Le Corbusier : Buildings in Europe and India (1963) ; Twentieth Century Engineering (1964), Modern Architecture in U.S.A. (1965) ; Drawings by Ludwig Mies van der Rohe (1966) ; The Architecture of Louis I. Kahn (1966) ; Toward a Rational Automobile (1966) ; The New City : Architecture and Urban Renewal (1967) ; Paintings for City Walls (1969) ; Work in Progress : Johnson, Rudolph, Roche (1970) ; Charles Eames Furniture in the Design Collection (1973) ; The Architecture of the École des Beaux-Arts (1975) ; Le Corbusier : Architecture Drawings (1978) ; Transformations in Modern Architecture (1979) ; The Architecture of Richard Neutra (1982) ; Mies van der Rohe Centennial Exhibition (1986).

Principales publications : Built in the U.S.A. (avec H. R. Hitchcock), 1952 ; The Architecture of Japan, 1955 ; Introduction to 20th Century Design (avec G. Daniel), 1959 ; Mies van der Rohe, 1960 ; The Drawings of Frank Lloyd Wright, 1962 ; The Architecture of the École des Beaux-Arts (collab.), 1977 ; Transformations in Modern Architecture, 1979 ; The Mies van der Rohe Archives of the Museum of Modern Art, 1986.

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.