BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

RUPESTRE ART

Vers 9000 avant J.-C., après un très long épisode hyperaride, le Sahara est réoccupé par des groupes nomades de chasseurs-cueilleurs. Vers 5500 avant J.-C. commence l'Humide néolithique (5500-3000 av. J.-C. env.), qui voit l'essor de sociétés encore nomades mais maintenant pastorales. Elles possèdent, comme de nombreux groupes vivant actuellement dans la savane, de grands troupeaux de bœufs. Ce sont elles qui créent alors un art original, celui d'innombrables figurations dispersées de la mer Rouge à l'Atlantique : l'art rupestre saharien. Cet art ne forme nullement un bloc homogène. Il est constitué de nombreuses écoles territorialement limitées, diverses par le style, les techniques et les thèmes. Leur datation est difficile ; néanmoins, divers repères archéologiques, fauniques, climatologiques ou historiques permettent d'établir une chronologie approximative. On cherche, à travers l'éventail des écoles artistiques, à reconstituer la mosaïque culturelle et à approcher le système social et idéologique qui sous-tendait les cultures.

Ces écoles comportent soit des gravures, soit des peintures. Les gravures se rencontrent pratiquement dans toutes les zones à rochers. Les peintures, au contraire, n'étaient réalisées que dans certaines ethnies et sont concentrées en certaines régions : notamment le Tassili, le Hoggar, le Tibesti oriental, l'Ennedi et le massif d'Uweinat.

1.  Trois écoles de peinture

C'est au Sahara central, et principalement au Tassili, que la séquence artistique est la plus complète et la plus riche. Les gravures les plus anciennes y sont celles du « Bubalin naturaliste » (école ainsi nommée parce qu'elle figure les derniers buffles géants). Contrairement à une assertion traditionnelle, cette école ne remonte pas à l'époque des derniers chasseurs, car elle inclut déjà des scènes pastorales, des bœufs montés ou harnachés, ou portant des objets divers, et même une scène de traite du lait. La faune de savane y abonde (grands buffles, éléphants, rhinocéros, hippopotames, girafes, antilopes, etc.). Les humains, peu représentés, sont de type europoïde

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

Pour citer cet article

Alfred MUZZOLINI, « RUPESTRE ART  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-rupestre/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« RUPESTRE ART » est également traité dans :

ABORIGÈNES AUSTRALIENS

Écrit par :  Barbara GLOWCZEWSKI

Dans le chapitre " Art et médias contemporains"  : …  *Le principe de la vision par transparence des chamans se retrouve dans l'art rupestre des Aborigènes de la terre d'Arnhem, art dit « à rayon X » car il présente des animaux ou des êtres anthropomorphes dont le corps semble transparent, montrant l'intérieur, les os, les viscères, mais aussi de complexes tramages de lignes qui incarnent souvent l'… Lire la suite
AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

Écrit par :  Claire BOULLIERGeneviève CALAME-GRIAULEMichèle COQUETFrançois NEYT Universalis

Dans le chapitre "La peinture"  : …  *Les peintures rupestres à destination religieuse (bami), associées aux masques et à la mort, sont exécutées par les vieillards dans les grottes réservées aux activités des masques. Elles sont généralement de couleur rouge, symbole du feu, du sang et de la mort. On y trouve de nombreuses représentations de masques, montrés seuls ou avec… Lire la suite
AJANTĀ

Écrit par :  Rita RÉGNIER

… la roche volcanique d'un cirque au fond duquel coule un torrent. Comme tant d'autres, ces monuments *rupestres, aménagés par de généreux donateurs, abritaient des moines bouddhistes pendant la saison des pluies. Ce haut lieu de la prière, fréquenté dès le iie siècle avant J.-C., vit affluer les pèlerins durant près d'un… Lire la suite
ALTAMIRA

Écrit par :  Marie-Thérèse BOINAIS Universalis

… *La grotte d'Altamira, près de Santillana del Mar (Cantabrie), est la plus célèbre de toutes les grottes ornées d'Espagne : peu de grottes découvertes ultérieurement peuvent rivaliser avec ses peintures pariétales, chef-d'œuvre de l'art paléolithique. Cette caverne, d'une profondeur de deux cent soixante-dix mètres environ, comporte diverses… Lire la suite
ARAGON

Écrit par :  Roland COURTOTMarcel DURLIATPhilippe WOLFF

Dans le chapitre "Des peintures rupestres à l'art romain"  : …  du nord de l'Espagne exalte l'animal pour lui-même, la peinture du Levant le subordonne à l'homme. *Il existe un nombre important de peintures rupestres dispersées dans la région d'Albarracín (abri del Navazo, barranco de las Olivanas, abri de Doña Clotilde) et dans le Maestrazgo (barranco de Gasulla). À la veille de la conquête… Lire la suite
ART PARIÉTAL EUROPÉEN

Écrit par :  Jean-Paul DEMOULE

  *La chronologie de l'art rupestre préhistorique a longtemps reposé sur l'évolution stylistique générale mise en évidence par André Leroi-Gourhan, en s'appuyant sur des fouilles archéologiques. Celui-ci distinguait 4 styles, depuis les tracés sommaires de l'Aurignacien, vers — 30000, jusqu'à l'épanouissement de l'art des… Lire la suite
ART PRÉHISTORIQUE EUROPÉEN - (repères chronologiques)

Écrit par :  Jean-Paul DEMOULE

…  Dus aux derniers Néandertaliens, ils témoignent de l'existence de systèmes de signes matériels. * Datations par le carbone 14 de la grotte Chauvet (découverte en Ardèche en 1994). Ces dates prouvent une émergence précoce de l'art pariétal animalier dans le sud de la France. Aurignacien. Statuettes animales (lion, mammouth, cheval) du Vogelherd (… Lire la suite
ART RUPESTRE DANS L'ARC ALPIN

Écrit par :  Jean-Paul DEMOULE

  *Impraticables au Paléolithique en raison de la calotte de glace qui les recouvre, les Alpes sont peu à peu fréquentées par les agriculteurs néolithiques, qui y implantent haltes de chasse et bergeries. L'homme des glaces (« Ötzi ») découvert, en 1991, au sommet du glacier de Similaun témoigne de ces parcours. Il date de… Lire la suite
BOCHIMANS, BOSCHIMANS ou BUSHMEN

Écrit par :  Jacques MAQUET

Dans le chapitre "Croyances et manifestations artistiques"  : …  le mime sont les seuls arts des Bochimans. Bien qu'ils aient perdu jusqu'au souvenir de la peinture,* de nombreux témoins les ont vus, encore récemment (1870), tracer sur des rochers des fresques polychromes au moyen de minéraux broyés et mélangés à de la graisse animale. Aussi les milliers de gravures et peintures rupestres découvertes en Afrique… Lire la suite
BREUIL abbé HENRI (1877-1961)

Écrit par :  Denise de SONNEVILLE-BORDES

… *Originaire d'une famille de bourgeoisie provinciale, Henri Breuil passe son enfance à Clermont-de-l'Oise, où son père est procureur de la République, fait ses études au collège de Saint-Vincent de Senlis, entre au séminaire d'Issy-les-Moulineaux (1895), puis à Saint-Sulpice à Paris (1897), où il est ordonné prêtre (1900). Libéré des servitudes… Lire la suite
CHIBCHA ou MUISCA

Écrit par :  Gérard REICHEL-DOLMATOFF

Dans le chapitre "Art et artisanat"  : …  grandes statues de pierre d'un travail grossier qui représentaient des êtres humains. L'art *rupestre est une autre manifestation très caractéristique de la culture chibcha. Il s'agit de figures et de signes peints, et rarement gravés, sur des parois de rocher verticales ou dans les abris, exécutés dans une couleur rouge. Les motifs sont… Lire la suite
CHINOISE CIVILISATION - Les arts

Écrit par :  Corinne DEBAINE-FRANCFORTDaisy LION-GOLDSCHMIDTMichel NURIDSANYMadeleine PAUL-DAVIDMichèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENSPierre RYCKMANSAlain THOTE

Dans le chapitre "Traditions du Nord, traditions du Sud : les Six Dynasties (265-581)"  : …  à l'énoncé des Six Principes sur la peinture par Xie He. Si l'on excepte les sculptures *rupestres de Kongwangshan (près de Lianyungang, Jiangsu) illustrant l'interpénétration du bouddhisme naissant et du taoïsme vers le iiie siècle, l'art religieux n'a laissé que de discrets vestiges dans les pays méridionaux,… Lire la suite
CORRIDA

Écrit par :  Barnaby CONRAD

…  d'autres bêtes sauvages sont également fréquentes. Certains combats sont ainsi représentés sur des* peintures rupestres datant du paléolithique, entre 15 000 et 10 000 ans avant notre ère, découvertes dans des grottes en France et en Espagne. Les récits de ces combats sont légion dans la littérature mondiale. Le combat d'Hercule contre le lion de… Lire la suite
ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'archéologie

Écrit par :  Jean LECLANT

Dans le chapitre "Archéologie du Soudan"  : …  les recherches de la campagne de Nubie ont attiré l'attention, est celui des gravures *rupestres : la Nubie est apparue comme une province de l'art pariétal nord-africain ; d'innombrables gravures rupestres y font revivre la grande faune paléoafricaine : éléphants, girafes, autruches, gazelles, bovidés soulignent… Lire la suite
ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - L'art

Écrit par :  Annie FORGEAU

Dans le chapitre "Les tombes de particuliers"  : …  la voûte en berceau. En Moyenne et en Haute-Égypte, où l'espace manque pour l'érection de mastabas, *les sépultures sont creusées dans les falaises dominant le Nil. Aménagées selon une perspective rigoureusement axiale, avec des piliers ou des colonnes réservés dans la roche, divisant la chapelle en trois nefs, les tombes d'Amenemhat à Beni-Hassan… Lire la suite
ELLORĀ

Écrit par :  Rita RÉGNIER

…  à une vingtaine de kilomètres d'Aurangābād (État du Mahārāshtra), possède l'ensemble de monuments *rupestres le plus impressionnant et le plus varié de l'Inde. Ses grottes s'ouvrent dans l'un des escarpements qui forment le flanc nord-ouest du vaste plateau du Dekkan. Les travaux, commencés dans la partie sud, progressèrent en direction du nord.… Lire la suite
ÉTHIOPIE

Écrit par :  Jean CHAVAILLONJean DORESSEÉloi FICQUETAlain GASCONJean LECLANTHervé LEGRANDJacqueline PIRENNER. SCHNEIDER Universalis

Dans le chapitre "L'Éthiopie chrétienne"  : …  la montagne sacrée, autour de la nouvelle capitale de Roha, est creusée d'étonnantes églises *rupestres, merveilles de l'Éthiopie. La Terre sainte est recréée suivant une toponymie biblique : mont Thabor, le Jourdain. Dix sanctuaires se répartissent en deux groupes principaux, entourés chacun d'une enceinte ; à l'écart, au fond d'un puits… Lire la suite
FIGURATIF ART

Écrit par :  Jacques GUILLERME

Dans le chapitre "Fonction sociale de l'art figuratif"  : …  expressif de la cellule sociale et renforce sa cohésion. Les images qui perdurent dans la nuit *rupestre, vestiges d'ethnies au langage disparu, n'attestent pas l'existence d'un art pour l'art qu'avaient naïvement imaginée les préhistoriens de l'autre siècle ; elles rendent compte plutôt de compositions mythographiques : l'ordonnance complexe… Lire la suite
FOZ CÔA, site rupestre paléolithique

Écrit par :  Denis VIALOU

… *La découverte scientifique, en décembre 1994, des gravures sur rochers (rupestres) repérées dès 1992 dans la vallée du Côa, bouleversa la conception que l'on avait de l'art monumental paléolithique : elle montrait que, en Europe occidentale, cet art n'était pas seulement pariétal (sur paroi) comme dans les quelque deux cent cinquante grottes et… Lire la suite
GROTTES ORNÉES, préhistoire

Écrit par :  Denis VIALOU

Dans le chapitre "Les sites ornés paléolithiques"  : …  normes thématiques et stylistiques. On recense trois centaines de grottes pour l'art pariétal et *des centaines de milliers de sites rupestres sur les cinq continents. Les représentations rupestres (du latin rupes, « roche ») sont celles faites dans des sites de plein air : falaises, abris et rochers, mais aussi sols indurés (comme les… Lire la suite
LES IMAGES RUPESTRES DU SAHARA (A. Muzzolini)

Écrit par :  Jean-Loïc LE QUELLEC

… Des images *rupestres sahariennes, le public ne connaît généralement que les peintures du Tassili, popularisées par Henri Lhote grâce à l'exposition qui présenta pour la première fois ces œuvres au musée des Arts décoratifs en 1957. Mais peintures et gravures se comptent désormais par dizaines de milliers sur l'ensemble du Sahara, depuis le Nil… Lire la suite
INDE (Arts et culture) - L'art

Écrit par :  Marie-Thérèse de MALLMANNRita RÉGNIER

Dans le chapitre "Les matériaux et les techniques"  : …  Yijing [Yi-tsing] à la fin du viie siècle. L'observation directe des monuments *rupestres et tout particulièrement des grottes restées inachevées renseigne sur les procédés mis en œuvre lors de leur réalisation. Les ouvriers égalisaient la paroi rocheuse, y marquaient les grandes lignes de la façade et pratiquaient ensuite, à l'… Lire la suite
LASCAUX

Écrit par :  Patrick PAILLETDenis VIALOU

Dans le chapitre "Les thèmes"  : …  est jamais ni narratif ni réaliste (absence de paysage, d'arbres, d'objets, etc.), à la différence *de nombreux autres arts rupestres préhistoriques dans le monde. La composition représentée dans le Puits associe donc trois thèmes figuratifs rares, homme-oiseau-rhinocéros, absents du dispositif pariétal supérieur où le bison est peu représenté : 20… Lire la suite
LEROI-GOURHAN ANDRÉ (1911-1986)

Écrit par :  José GARANGER

Dans le chapitre "L'art préhistorique"  : …  Leroi-Gourhan s'est tourné vers l'étude statistique de la répartition topographique des *figures pariétales et de leurs associations : images d'animaux et d'hommes (celles-ci très peu nombreuses) et signes abstraits. Il est ainsi apparu que ces compositions répondaient à une conception dualiste : figures et symboles féminins, d'une part (bisons et… Lire la suite
LHOTE HENRI (1903-1991)

Écrit par :  Alfred MUZZOLINI

…  traduit en quinze langues), Henri Lhote symbolise auprès d'un vaste public la recherche en art *rupestre saharien. Dès 1850, pourtant, on connaissait l'existence de figurations sur les rochers du Sahara, et quelques premières études de synthèse, très partielles et entachées d'opinions trop personnelles, avaient paru dans les années1920. Vers… Lire la suite
MAGDALÉNIEN ART

Écrit par :  Denis VIALOU

Dans le chapitre "Objets et parois témoins"  : …  La découverte en 1994 de la grotte Chauvet (Ardèche) a permis de mieux connaître les débuts de *l'art des grottes. Des dessins d'animaux tracés avec des morceaux de charbon y ont été datés de plus de 30 000 ans et attribués ainsi à l'Aurignacien, première culture européenne de l'homme moderne de la préhistoire (Homo sapiens sapiens).… Lire la suite
MAHĀBALIPURAM

Écrit par :  Rita RÉGNIER

Dans le chapitre "Grottes et bas-reliefs"  : …  bas-relief qui ne mesure pas moins de vingt-sept mètres de longueur et de neuf mètres de hauteur ; il représente* une multitude d'hommes, de bêtes, de génies, de créatures fantastiques se pressant de part et d'autre d'une faille verticale au fond de laquelle se détachent avec vigueur des images de nāga (êtres mi-humains et mi-ophidiens qui… Lire la suite
MUZZOLINI ALFRED (1922-2003)

Écrit par :  Jean-Loïc LE QUELLEC

  *Alfred Muzzolini fut sans conteste un maître des études en art rupestre saharien. Né le 5 janvier 1922 à Magnano en Italie, cet ingénieur-géologue, docteur en préhistoire, est mort à Toulouse le 16 février 2003. Ses travaux portent sur la chronologie des figurations rupestres, sur l'évolution des climats au Sahara et sur l'… Lire la suite
NUBIE TEMPLES DE

Écrit par :  Jean LECLANT

Dans le chapitre "Une colonie égyptienne"  : …  de Kawa) et le grand Ramsès II (1290-1224) en particulier. Celui-ci développa une série de temples *rupestres, enfoncés plus ou moins totalement dans la falaise du Nil. Ce sont les spéos (temples souterrains) ou hémi-spéos de Beit el-Ouali, Gerf Hussein, Ouadi es-Seboua, Derr et Abou Simbel, ainsi que les deux petites chapelles de Qasr Ibrim et de… Lire la suite
PALÉOLITHIQUE

Écrit par :  Denise de SONNEVILLE-BORDES

Dans le chapitre "Le développement de l'art"  : …  tant les unes par rapport aux autres sur les parois que d'après leur position à l'intérieur de la *grotte ornée qui est comprise comme un sanctuaire systématiquement aménagé. Des méthodes statistiques ont permis d'étudier la fréquence des catégories représentées, animaux, anthropomorphes et signes énigmatiques, ainsi que leurs groupements… Lire la suite
PALLAVA

Écrit par :  Rita RÉGNIER

Dans le chapitre "L'art Pallava"  : …  briques, sans charpente, sans métal ni mortier ». Il s'agit vraisemblablement de l'architecture *rupestre, laquelle a déjà donné en d'autres régions des chefs-d'œuvre (par exemple à Karli et à Ajaṇṭā au Maharaṣṭra, à Bādāmi au Karṇaṭaka). Une trentaine de grottes (maṇḍapam) taillées en divers lieux du Toṇḍaimaṇḍalam sont attribuées au… Lire la suite
PERSE - Arts

Écrit par :  Pierre AMIETErnest WILL

Dans le chapitre "La naissance du royaume d'Élam"  : …  culturelle, mais capitale mineure. Et c'est dans le haut pays qu'ils aménagèrent leurs sanctuaires *rupestres, loin de tout habitat sédentaire. Sur le rocher de Kurangun, dans la vallée qui relie Suse à Anshân, le grand dieu à la fois élamite et royal, patron du peuple-seigneur élamite, fut représenté, trônant sur le serpent lové et couvert comme… Lire la suite
PÉTRA

Écrit par :  Laïla NEHMÉ

Dans le chapitre "L'habitat"  : …  plus modestes, ont été fouillées en d'autres points du site, mais il faut surtout noter les quelque *800 chambres rupestres creusées directement dans le rocher, notamment dans les secteurs des wadis as-Siyyagh, ad-Deir et Abū 'Olleiqah ainsi que sur le versant est d'al-Habīs et dans les parties méridionales des terrasses des jebels M'eisrah. Elles… Lire la suite
PÉTROGLYPHE

Écrit par :  Michel BRÉZILLON

… *Parfois utilisé pour désigner n'importe quel type de gravure sur roche, le mot pétroglyphe (du grec : petros, « pierre » et gluphê, « gravure ») est généralement réservé aux figures rupestres les plus rudimentaires. Les pétroglyphes se rencontrent sur toutes sortes de surfaces rocheuses : blocs isolés, dalles et parois naturelles… Lire la suite
PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

Écrit par :  Rosario ACOSTABrigitte FAUGÈREOruno D. LARAÉric TALADOIRE Universalis

Dans le chapitre "L'apparition de l'art rupestre et d'autres possibles rituels"  : …  en revanche, clairement attestée pour la période suivante. Dès le début de l'holocène apparaissent *les gravures et peintures rupestres, notamment dans le nord du Mexique. Dans l'État de Chihuahua, dans un environnement de dunes désertiques situées sur les bords du Rio Bravo, des pétroglyphes représentant des animaux seraient datés de l'intervalle… Lire la suite
PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Sud

Écrit par :  Jean-François BOUCHARDAndré DELPUECHDanièle LAVALLÉEDominique LEGOUPILStéphen ROSTAIN Universalis

Dans le chapitre "Les chasseurs-collecteurs du début de l'Holocène (ca. 12 000 à 8000 B.P.)"  : …  premiers témoignages connus d'activités humaines non strictement utilitaires : l'exécution d'œuvres *d'art rupestres et la pratique de rites funéraires. Des œuvres pariétales, peintes ou gravées, existent dans toute l'Amérique du Sud mais sont particulièrement belles en Argentine (Nord-Ouest et Patagonie) et au Brésil. En Patagonie, un motif… Lire la suite
PRÉHISTORIQUE ART

Écrit par :  Laurence DENÈSJean-Loïc LE QUELLECMichel ORLIACMadeleine PAUL-DAVIDMichèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENSDenis VIALOU

Dans le chapitre " Afrique"  : …  L'un des tout premiers auteurs à avoir attiré l'attention du monde savant sur les *gravures rupestres de plein air du nord de l'Afrique fut F. Jacquot, dans des articles consacrés, en 1847, aux stations de Tiout et de Moghrar et-Tahtāni en Algérie, l'année même où Jacques Boucher de Crèvecœur de Perthes publiait le premier volume des AntiquitésLire la suite
SPÉOS

Écrit par :  Alain MAHUZIER

… *Terme grec désignant le temple rupestre de l'ancienne Égypte ; le spéos est une imitation des hypogées, chambres funéraires souterraines creusées dans la roche. Il y a lieu de distinguer les temples entièrement souterrains (spéos), qui sont taillés dans le roc (les deux temples d'Abū Simbel), des temples demi-souterrains (hémi-Lire la suite
SRI LANKA

Écrit par :  Osmund BOPEARACHCHIDelon MADAVANÉric MEYERÉdith PARLIER-RENAULT

Dans le chapitre "La seconde période d'Anurādhapura"  : …  (pabbata vihāra) qui sont édifiés alors aux environs d'Anurādhapura. L'architecture *rupestre comporte d'autres belles réussites : le bassin du lion à Mihintale, relié à l'origine au bassin du Nāga, et, à Anurādhapura, le parc du poisson d'or (Ranmasu Uyana), au nord d'Isurumuniya, ainsi que les bassins jumeaux (KuttamLire la suite
UDAYAGIRI

Écrit par :  Rita RÉGNIER

Dans le chapitre "Udayagiri au Mādhya Pradesh"  : …  des artistes locaux commencèrent d'entailler la masse calcaire d'Udayagiri, y aménageant de petits *sanctuaires rupestres. L'un d'eux (grotte 7), fondé par le ministre de Candragupta II (375-414 env.), porte une inscription relatant la visite de l'empereur en personne. Au sort de Vidiśā était lié celui d'Udayagiri. La prospérité de la ville déclina… Lire la suite
YÉMEN

Écrit par :  Laurent BONNEFOYAndré BOURGEYSerge CLEUZIOU Universalis

Dans le chapitre "La découverte de la protohistoire"  : …  dès cette époque. Il faut attribuer au Ve millénaire les plus anciennes gravures *rupestres connues sur le plateau yéménite. Dans la région de Saada, elles sont associées à des sites archéologiques de même date (foyers et trous de poteaux). Les sites « néolithiques » du Rub' al-Khālī jalonnent le cours fossile d'un système fluvial… Lire la suite
YUNGANG [YUN-KANG], grottes bouddhiques

Écrit par :  Alain THOTE

  *Premier ensemble rupestre d'aussi vastes dimensions en Chine centrale, les grottes bouddhiques de Yungang, près de Datong dans le Shanxi, furent creusées et sculptées dans le grès tendre, puis peintes entre 460 et 493 sous le patronage des empereurs Wei du Nord (420-534). Ces derniers étaient issus de la tribu Tuoba des… Lire la suite

Afficher la liste complète (42 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média