BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

NÉO-CLASSIQUE ARCHITECTURE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ADAM ROBERT (1728-1792) ET JAMES (1730-1794)

Écrit par : Colombe SAMOYAULT-VERLET

… *Les architectes et décorateurs Robert et James Adam sont les fils d'un architecte écossais, William Adam. Ce dernier, déjà mêlé au courant du retour à l'antique qui depuis Inigo Jones triomphait en Angleterre, voulut que ses fils étudient directement les œuvres de l'Antiquité et non pas seulement, comme ses compatriotes, à travers Palladio. Au… Lire la suite
2.  ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

Écrit par : Monique MOSSER

…  être les symptômes d'un antagonisme au présent et au passé immédiat. Or bien des composantes *néo-classiques, qu'il s'agisse du mouvement pittoresque, de la quête d'une rationalité architecturale, de la mise au point de formules urbanistiques modernes ou même d'une certaine dimension utopique, prouvent que le recours à des vocabulaires… Lire la suite
3.  ANGOULÊME, histoire de l'art

Écrit par : Pierre DUBOURG-NOVES

… *Angoulême, érigée en civitas à la fin du iiie siècle ou au début du ive, conserve de cette époque les restes d'un soubassement de rempart aux parements en gros appareil régulier. Le blocage intérieur, constitué de vestiges de monuments (colonnes, blocs sculptés, inscriptions...), a enrichi le Musée… Lire la suite
4.  ANNEAU D'OR

Écrit par : Olga MEDVEDKOVA

Dans le chapitre "Souzdal"  : … des marchands (posad), de même que la place des Marchands (Torgovaja), entourée de galeries (1806-1811), suivant le projet de l'architecte Verchinski. *Elle offre un exemple des places néo-classiques dotées de colonnades, qui constituent, à côté de monuments plus anciens, l'un des grands charmes des villes de la province russe… Lire la suite
5.  ANTOINE JACQUES DENIS (1733-1801)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Architecte français, Jacques Denis Antoine, dont on ne connaît ni la formation ni les débuts, est issu d'une famille de menuisiers parisiens. D'abord apprécié comme praticien du bâtiment, Antoine devient rapidement un des architectes les plus sollicités de la fin de l'Ancien Régime. L'hôtel des Monnaies de Paris, qu'il construit entre 1771 et 1777… Lire la suite
6.  ASPLUND ERIK GUNNAR (1885-1940)

Écrit par : Christian BONNEFOI

… *L'œuvre d'Asplund, dans la première moitié du xxe siècle, est exemplaire d'une architecture qui défend sans préjugés les nouveaux modes de communication propres à la civilisation technologique naissante. Son œuvre s'articule en plusieurs phases : il commence sa carrière dans le style « historique » qui brisait avec le modern… Lire la suite
7.  BACON HENRY (1866-1924)

Écrit par : Yves BRUAND

… *Architecte nord-américain. Bacon est sans contredit le meilleur représentant du courant néo-classique ayant resurgi aux États-Unis à la fin du xixe et au début du xxe siècle. La pureté de son style néo-grec renoue avec la tradition architecturale des premières années de l'indépendance et s'inscrit dans la… Lire la suite
8.  BALTARD LOUIS-PIERRE (1764-1846) ET VICTOR (1805-1874)

Écrit par : Renée PLOUINDaniel RABREAU Universalis

Dans le chapitre "Louis-Pierre Baltard, un architecte néo-classique"  : … officielle. Ses réalisations dénotent un goût particulier pour des mises en scène grandioses dans un* style néo-classique très majestueux, quoique un peu rigide. C'est à Lyon que Baltard donne ses meilleures œuvres : le grenier à sel (1828), la prison de Perrache (1830), l'arsenal de l'artillerie (1840-1846) et surtout le palais de justice (1835-… Lire la suite
9.  BÉLANGER FRANÇOIS JOSEPH (1744-1818)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Protégé du comte de Caylus, disciple de David-Leroy et de Contant d'Ivry, Bélanger échoue au concours de l'Académie d'architecture (1765). Renonçant définitivement à cette distinction, il gagne l'Angleterre où il fait la connaissance de lord Shelburne pour qui il exécutera des projets (galerie de son hôtel à Berkeley Square, 1779) ; ce séjour sera… Lire la suite
10.  BERTRAND CLAUDE JOSEPH ALEXANDRE (1734-1797)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Nommé architecte voyer de Besançon (1774-1790), Bertrand mettra en œuvre, peu à peu et partiellement, son Projet d'embellissements pour la ville de Besançon, qui lui valut le prix d'un concours de l'Académie de la ville en 1770. Espérant doter Besançon de tout l'éclat qui convient à une capitale provinciale, Bertrand n'hésita pas à s'… Lire la suite
11.  BOULLÉE ÉTIENNE LOUIS (1728-1799)

Écrit par : Daniel RABREAU Universalis

Dans le chapitre "L'affirmation d'un style nouveau "  : … son œuvre – puis, à partir de 1752, commence à réaliser quelques demeures campagnardes et urbaines. *Son œuvre construit, aujourd'hui en grande partie détruit, fait preuve d'un goût précoce pour le style « à la grecque » dont la mode naît dans la seconde moitié du xviiie siècle. L'intérêt que portent les architectes depuis le… Lire la suite
12.  BRONGNIART ALEXANDRE THÉODORE (1739-1813)

Écrit par : Béatrice de ROCHEBOUET

… *Architecte français. Passé à la postérité grâce au palais de la Bourse, Brongniart est une figure particulièrement représentative de son temps, dans la mesure où sa carrière épouse les orientations complexes de l'histoire entre la fin de l'Ancien Régime et l'apogée de l'Empire. Élève de Blondel et de Boullée, il acquiert, chez l'un, la maîtrise de… Lire la suite
13.  BULFINCH CHARLES (1763-1844)

Écrit par :  Universalis

…  plus importants de France et d'Italie. À Londres, il fait la connaissance de l'architecte écossais *Robert Adam, tenant du néo-classicisme, style qui sera en grande partie introduit par Bulfinch aux États-Unis. Dans la plupart de ses ouvrages, il fait montre d'une parfaite maîtrise de la proportion et emploie les règles rattachées aux ordres… Lire la suite
14.  CAGNOLA LUIGI (1762-1833)

Écrit par : Jean-Pierre MOUILLESEAUX

… *Aristocrate milanais, amateur cultivé fuyant les armées révolutionnaires françaises, Luigi Cagnola séjourne à Venise à partir de 1797 et devient architecte et théoricien d'un néo-classicisme national inspiré par Palladio, la Rome antique et la Renaissance. Il construit pour Milan des arcs de triomphe modernes : la Porta Marengo (1801), l'Arco del… Lire la suite
15.  CAMPBELL COLEN (mort en 1729)

Écrit par : Monique MOSSER

… *D'origine écossaise, l'architecte Colen Campbell joue un rôle prééminent dans la mise au point des formules néo-palladiennes qui vont être la marque dominante de l'architecture privée anglaise tout au long du xviiie siècle. Après les recherches de Wren et de ses émules, la théorie artistique et le style de Palladio, introduits… Lire la suite
16.  CARR JOHN (1723-1807)

Écrit par : Jean-Pierre MOUILLESEAUX

… *Constructeur et architecte britannique, il appartient à la seconde génération palladienne, nourrie de l'apport de Robert Adam. Il construit surtout d'importantes demeures aristocratiques : Kirby Hall (d'après un projet de Burlington), Harewood House, Tabley House, Basildon House, principalement dans les Midlands et le nord de l'Angleterre. Marqué… Lire la suite
17.  CASTILLE

Écrit par : Marcel DURLIAT UniversalisPhilippe WOLFF

Dans le chapitre "Le style néo-classique"  : … *L'enseignement donné sous les auspices de l'Académie imposa le respect des règles classiques. Pendant un temps les artistes surent maintenir une certaine fantaisie dans leurs créations. Ce fut notamment le cas de Ventura Rodríguez (1717-1785), qui, venu du rococo, en arriva à pratiquer une architecture fonctionnelle dans l'esprit du Français J.-F. … Lire la suite
18.  CATALOGNE

Écrit par : Mathilde BENSOUSSANChristian CAMPSJohn COROMINASMarcel DURLIATRobert FERRASJean MOLASJean-Paul VOLLE

Dans le chapitre "Baroque et classicisme"  : …  ; la Catalogne reprit contact avec les grands courants artistiques de caractère international. *Le plus important de ces mouvements fut celui du néo-classicisme, qui tenta, sous le contrôle de l'Académie, d'adapter les formes et les thèmes de l'Antiquité à la pensée et à la sensibilité du temps. À Barcelone, le bâtiment de la douane – aujourd'… Lire la suite
19.  CELLERIER JACQUES (1742-1814)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Nommé ingénieur de la généralité de Paris, l'architecte Cellerier, originaire de Dijon, fit carrière presque exclusivement dans la capitale. Il y construisit de nombreuses demeures privées : l'hôtel de Verrière (1774, rue Verte-Saint-Honoré), l'hôtel de Mme d'Épinay, l'amie de Jean-Jacques Rousseau (1776-1777, rue de la Chaussée-d'Antin), la maison… Lire la suite
20.  CHALGRIN JEAN FRANÇOIS THÉRÈSE (1739-1811)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Deux monuments parisiens — de notoriété inégale — ont livré le nom de Jean Chalgrin à la postérité : l'église Saint-Philippe-du-Roule et l'Arc de triomphe de l'Étoile. De ces œuvres, qui marquent respectivement le début et la fin de la carrière de l'architecte, la seconde, plus spectaculaire, est moins authentique : conçue dès 1806 pour commémorer… Lire la suite
21.  CHAMBERS sir WILLIAM (1723-1796)

Écrit par : Monique MOSSER

… *Théoricien, dessinateur de jardins, intime du roi George III, le fondateur de l'Académie, l'architecte anglais sir William Chambers fut investi des plus hautes charges. De longues études dans les grands centres artistiques de l'Europe des Lumières et de lointains voyages lui donnèrent une culture universelle qui lui permit d'élaborer un art raffiné… Lire la suite
22.  CHERPITEL MATHURIN (1736-1809)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Élève de J.-F. Blondel, Grand Prix d'architecture en 1758, académicien en 1776, puis professeur à l'Académie et, sous le Directoire, à l'École nationale des beaux-arts, Cherpitel appartient à cette génération d'artistes qui furent marqués par l'étude des ruines romaines. Son séjour à l'Académie de France à Rome lui offre l'occasion de s'initier,… Lire la suite
23.  CLASSIQUE ARCHITECTURE

Écrit par : Claude MIGNOT

Dans le chapitre "Petite rétrospective sémantique"  : … l'école de David et l'esthétique de Quatremère de Quincy, on préfère aujourd'hui le terme de *néo-classique, qui marque mieux la rupture avec le mode rococo, et l'orientation vers de nouveaux modèles, plus grecs que romains, mais le sens plus général de classique, imitateur des Anciens, est demeuré. C'est en ce sens que John Summerson parle… Lire la suite
24.  CLÉRISSEAU CHARLES LOUIS (1721-1820)

Écrit par : Jean-Pierre MOUILLESEAUX

… *L'architecte français Clérisseau occupe une place essentielle parmi les créateurs du néo-classicisme. Son œuvre est avant tout le fait de contacts, de découvertes, de regards nouveaux qui lui inspirent un grand nombre de dessins et de gouaches. Né à Paris, élève de J. F. Blondel et de Boffrand à l'Académie royale d'architecture, il remporte le… Lire la suite
25.  COMBES LOUIS (1754-1818)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Fils d'un maître menuisier de Bordeaux, Louis Combes travaille d'abord chez l'architecte voyer de cette ville R. F. Bonfin, avant de gagner Paris où R. Mique et Peyre le Jeune l'accueillent dans leur atelier. Premier prix d'architecture en 1781 avec un projet de cathédrale, Combes séjourne trois ans à Rome où il étudie les monuments antiques et… Lire la suite
26.  CRUCY MATHURIN (1749-1826)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *La continuité qui caractérise la carrière de Mathurin Crucy s'appuie sur l'attachement exclusif que cet artiste a voué à sa ville natale, Nantes. Élève de Jean-Baptiste Ceineray, Crucy gagne ensuite Paris où E. L. Boullée le reçoit dans son atelier. Le second prix qu'il obtient au concours de l'Académie, avec ses dessins de Pavillon pour le Lire la suite
27.  DANCE GEORGE (1741-1825)

Écrit par : Monique MOSSER

… *Pour l'Angleterre, George Dance apparaît comme le parfait représentant de cette génération d'architectes formés dans le creuset international romain, juste après le milieu du xviiie siècle. Sa carrière longue et féconde, à cheval sur deux siècles, reflète les transformations du néo-classicisme à son apogée. Partant d'un style… Lire la suite
28.  D'ARONCO RAIMONDO (1857-1932)

Écrit par : Roger-Henri GUERRAND

… *La première exposition internationale d'art décoratif moderne organisée à Turin en 1902 est généralement considérée comme signifiant la fin de l'Art nouveau. Or elle marque le véritable démarrage du mouvement en Italie jusqu'alors toujours dominée par l'académisme. Tous les créateurs du style Liberty ou du Floreale — appellations italiennes de l'… Lire la suite
29.  DAVIS ALEXANDER JACKSON (1803-1892)

Écrit par :  Universalis

…  devient l'associé en 1829. Le cabinet Town & Davis réalise plusieurs bâtiments publics de style* néo-grec, dont les capitoles d'État de l'Indiana à Indianapolis (1831-1835) et de Caroline du Nord à Raleigh (1833-1840), la West Presbyterian Church (1831-1832) et la Custom House (1833-1842) à New York. Davis conçoit à cette époque des éléments… Lire la suite
30.  DE WAILLY CHARLES (1730-1798)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Urbaniste, architecte, décorateur et ornemaniste français. « De Wailly, disait-on à Paris, est un grand dessinateur, mais ce n'est pas un architecte. De Wailly répondit en bâtissant une ville. Port-Vendres et ses palais ; Port-Vendres et ses statues, et ses quais, et ses magasins ; Port-Vendres et ses obélisques, et ses places publiques... » L'… Lire la suite
31.  EHRENSVÄRD CARL AUGUST comte (1745-1800)

Écrit par : Pierre GEORGEL

… *Architecte et dessinateur suédois. Fils d'amiral, amiral lui-même, C. A. Ehrensvärd se forme comme dessinateur auprès du peintre suédois Elias Martin. Surtout, il consacre à l'étude de l'architecture un séjour en Italie (1780-1782), au cours duquel il élabore des théories sur les rapports de l'architecture et du climat, qui sont « fonctionnalistes… Lire la suite
32.  ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

Écrit par : Anne-Marie LECOQ

Dans le chapitre "L'éphémère comme style"  : … du dessin. Les rapports avec le décor de théâtre en toiles peintes sont évidemment très étroits. Les* choses changent avec le néo-classicisme. La seconde moitié du xviiie siècle voit s'affirmer la prépondérance des principes architectoniques. Le décor figuré n'a plus qu'une part réduite, quand il ne disparaît pas purement et… Lire la suite
33.  ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

Écrit par : Claude MASSU

Dans le chapitre "Autour de l'Indépendance"  : … *Dans les années 1770, le néo-palladianisme georgien cède le pas à un style inspiré des frères Adam, mélange de formes de la Renaissance, d'architecture antique et d'élégants motifs rococo. Le style des frères Adam qui a coïncidé avec l'époque de la guerre d'Indépendance et les premières années de la jeune république, est pour cette raison appelé… Lire la suite
34.  EXPERT ROGER-HENRI (1882-1955)

Écrit par : Roger-Henri GUERRAND

… *Issu d'une dynastie de vignerons aisés du Bordelais, Roger-Henri Expert fit ses études secondaires au collège Saint-Elme fondé par les Dominicains à Arcachon, s'inscrivit ensuite à l'école des Beaux-Arts de Bordeaux avant de rejoindre celle de Paris : il obtint le second grand prix de Rome en 1912. Dès cette époque, il travaille avec André Granet… Lire la suite
35.  FOLIE, architecture

Écrit par : Cariss BEAUNE

… *Dans la seconde moitié du xviiie siècle, la folie désigne une maison de plaisance que se faisaient construire l'aristocrate, le financier ou l'actrice, généralement aux alentours de Paris. Elle répondait dans sa destination et dans sa conception à un caprice de courtisan, qui se faisait un jeu de bâtir l'une de ces maisons dans… Lire la suite
36.  GABRIEL ANGE JACQUES (1698-1782)

Écrit par : Michel GALLET

*Si l'un des mérites principaux de l'architecture réside en l'adaptation raisonnée de l'édifice à sa destination et à son site, l'œuvre d'Ange Jacques Gabriel peut être tenue pour exemplaire. La place Louis-XV, l'École militaire, les résidences royales, l'Opéra de Versailles ont proposé à cet architecte… Lire la suite
37.  GABRIEL JACQUES III JULES (1667-1742)

Écrit par : Jean-Jacques DUTHOY

… *Élève et parent de Jules Hardouin-Mansart, père de l'illustre Ange Jacques, l'architecte Jacques Gabriel est communément désigné sous le nom de Jacques III et par certains historiens sous celui de Jacques V. Il accomplit une carrière rapide et brillante : contrôleur des Bâtiments du roi en 1687, membre de l'Académie d'architecture en 1699, premier… Lire la suite
38.  GILLY DAVID (1748-1808) & FRIEDRICH (1772-1800)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Architectes allemands, descendants de huguenots, David Gilly et son fils Friedrich introduisirent et développèrent en Prusse les principes d'un néo-classicisme rigoureux puisé à la source de la Grèce antique. David, directeur des travaux de Poméranie (1779) donne les plans des ports de Swinemünde et de Kolberg, les plans d'une église et d'un pont à… Lire la suite
39.  GONDOIN JACQUES (1737-1818)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *La célébrité de Gondoin, dont la carrière d'architecte officiel fut brillante, repose sur un seul édifice, incomparable il est vrai : l'École de chirurgie de Paris (actuelle École de médecine), édifiée entre 1769 et 1775. Élève du théoricien Blondel, Gondoin remporte un deuxième prix à l'Académie d'architecture en 1758. Pensionnaire à l'Académie de… Lire la suite
40.  HANSEN HANS CHRISTIAN (1803-1883)

Écrit par : Jean-Pierre MOUILLESEAUX

… *Architecte formé à Copenhague, puis en Italie et en Grèce, marqué par les projets grandioses de Leo von Klenze, il contribue avec son frère, qui lui succède, à l'implantation en Grèce d'un néo-classicisme d'importation (université d'Athènes) et il remonte le temple d'Athéna Nikè sur l'Acropole. Son frère, Theophilos Eduard (1813-1891), réalise à… Lire la suite
41.  HISTORICISME, art

Écrit par : Hubert DAMISCH

Dans le chapitre "Du « grec » au « gothique »"  : … de l'antique, ce ne sera pas nécessairement dans un esprit archéologique : l'architecture dite *néo-classique se signale moins par l'utilisation d'éléments prélevés dans un répertoire antiquisant que par la nouveauté des principes qui président à leur articulation et, plus encore peut-être, par la concaténation de formes et de structures… Lire la suite
42.  HOFFMANN JOSEF (1870-1956)

Écrit par : Yve-Alain BOIS

… *Né en Moravie, Hoffmann commença par étudier l'architecture à Vienne auprès d'Otto Wagner, dont les théories rationalistes devaient exercer sur lui une influence décisive. Très tôt, il manifesta de l'intérêt pour la décoration et les arts appliqués : de 1899 à 1937, il est professeur à l'École des arts appliqués de Vienne, et en 1903, en… Lire la suite
43.  HOPE THOMAS, dit ANASTASIUS (1770 env.-1831)

Écrit par : Monique MOSSER

… *Le nom de Thomas Hope reste attaché au mouvement spécifiquement anglais du Greek Revival. Ce terme ne désigne pas un simple retour à des formes antiques plus ou moins indifférenciées, comme c'était le cas depuis plus d'un demi-siècle déjà, mais une véritable doctrine que l'on peut dater de 1804, année où Thomas Hope publia un virulent pamphlet… Lire la suite
44.  IXNARD PIERRE-MICHEL D' (1723-1795)

Écrit par : Jean-Pierre MOUILLESEAUX

… *Architecte nîmois ayant suivi Jean-Nicolas Servandoni à Stuttgart, Pierre-Michel d'Ixnard introduit le néo-classicisme dans l'Allemagne du Sud-Ouest, avec l'église de Sankt-Blasien (1768-1783) en Forêt-Noire, ou l'église de Buchau. Il intervient dans de nombreux châteaux : Hechingen, Königseggwald (Wurtemberg), Meersburg, il dessine les projets du… Lire la suite
45.  JARDIN HENRI NICOLAS (1720-1799)

Écrit par : Jean-Pierre MOUILLESEAUX

… *Grand Prix d'architecture (1741), il séjourne à Rome puis est appelé à la cour de Danemark (de 1754 à 1771) où il introduit le néo-classicisme dans des décors intérieurs (salle à manger du comte de Molkte à Copenhague) et surtout dans l'édifice majeur de la Frederikskirke, inspirée du Panthéon, et pour laquelle Ange Jacques Gabriel avait donné des… Lire la suite
46.  JOHN SOANE, LE RÊVE DE L'ARCHITECTE (exposition)

Écrit par : Barthélémy JOBERT

…  en Grande-Bretagne, John Soane (1753-1837) est un des créateurs de formes les plus originaux du *néo-classicisme. Ses archives, ses dessins et ses maquettes sont conservés à Londres, par le musée qu'il créa dans sa propre maison (qui abritait également son agence), Lincoln Inn's Field, au sein de la City, et légué par lui à la nation britannique… Lire la suite
47.  KLENZE LEO VON (1784-1864)

Écrit par : Georges BRUNEL

… *Remonter le Danube depuis Ratisbonne réserve une étrange surprise : le fleuve serpente au milieu de collines boisées, assez hautes ; au flanc de l'une d'elles, couronnant un majestueux ensemble de terrasses et d'escaliers qui s'élèvent depuis le bord de l'eau, apparaît une espèce de Parthénon. Nulle œuvre d'architecture ne peut mieux illustrer les… Lire la suite
48.  KNOBELSDORFF GEORG WENCESLAS VON (1699-1753)

Écrit par : Pierre VAISSE

… *Architecte allemand. D'origine nobiliaire, Knobelsdorff fut d'abord officier, mais quitta l'armée en 1729 pour se consacrer à la peinture. Il se lie au prince Frédéric, le futur Frédéric le Grand, grâce auquel il fait le voyage d'Italie (1736-1737). À son retour, il s'adonne à l'architecture et travaille au château de Rheinberg, résidence du prince… Lire la suite
49.  LA GUÊPIÈRE LOUIS PHILIPPE DE (1715-1773)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Élève de son oncle Jacques de La Guêpière (auteur du pavillon de la Ménagerie de Sceaux), puis de Jacques-François Blondel, La Guêpière est un des principaux architectes français fixés en Allemagne au xviiie siècle. Directeur des bâtiments du duc de Wurtemberg en 1752, il est chargé des travaux de la Nouvelle Résidence de… Lire la suite
50.  LANGHANS KARL GOTTHARD (1732-1808)

Écrit par : Jean-Pierre MOUILLESEAUX

… *Architecte allemand, il travaille en Silésie (théâtre de Breslau), voyage en Italie, en France et en Angleterre, avant de s'installer à Berlin où il devient directeur des bâtiments publics de Prusse. Il y introduit l'architecture néo-grecque avec la célèbre porte de Brandenburg (1789-1791) très inspirée des Propylées de l'Acropole d'Athènes et… Lire la suite
51.  LATROBE BENJAMIN HENRY (1764-1820)

Écrit par : Yve-Alain BOIS

… *Architecte américain d'origine anglaise, Latrobe est le premier grand représentant américain d'un style auquel se mesurera toute l'architecture moderne, soit pour le contester radicalement, soit pour l'englober et le « dépasser » : le néo-classicisme ou, plus précisément, le « classicisme romantique ». Né en Angleterre, où Latrobe a reçu sa… Lire la suite
52.  LAUGIER MARC-ANTOINE (1713-1769)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Sans fausser les perspectives, mais en simplifiant, on peut dire que le siècle des Lumières a connu deux grands théoriciens de l'architecture, en France : le père Laugier et Jacques-François Blondel. Tandis que ce dernier poursuivait, non sans nuances, la tradition classique du Grand Siècle, fondée sur un vitruvianisme rationalisé, Laugier ouvrait… Lire la suite
53.  LEDOUX CLAUDE NICOLAS (1736-1806)

Écrit par : Daniel RABREAU

*Architecte visionnaire, grand constructeur, urbaniste et dessinateur, philosophe et poète de la théorie architecturale, Ledoux domine la scène artistique française, de la fin du règne de Louis XV à 1804 – date de la parution de son livre : L'Architecture considérée sous le rapport de l'art, des mœurs et Lire la suite
54.  LEQUEUX MICHEL JOSEPH (1753-1786)

Écrit par : Jean-Jacques DUTHOY

… *Élaborée en moins de dix années, dotée d'une forte unité, encore présente à nos yeux à l'exception d'un édifice, l'œuvre raffinée de Michel Lequeux domine l'architecture lilloise de la fin du xviiie siècle. Esprit novateur, formé à Lille puis à Paris, pratiquant un art résolument moderne, il a doté sa ville de quelques beaux… Lire la suite
55.  LOMBARDIE

Écrit par : Franco MAZZINI

Dans le chapitre "Le néo-classicisme"  : … la dépositaire de la théorie. Milan influença d'ailleurs de nombreux autres centres en Lombardie. *Des architectes, comme Piermarini, Cantoni, Cagnola, Pollak, Vantini, construisirent non seulement de remarquables monuments, mais furent aussi les artisans d'un renouveau de l'urbanisme qui a donné leur physionomie moderne à de nombreuses cités… Lire la suite
56.  LOUIS NICOLAS dit VICTOR (1731-1800)

Écrit par : Jean-Jacques DUTHOY

… *Grand Prix de Rome en 1755, Victor Louis séjourne à Rome de 1756 à 1759. En 1765, il voyage en Pologne où il effectue des travaux au château royal. En 1767-1768, il procède à l'aménagement du pourtour du chœur de la cathédrale de Chartres et à divers travaux dans des églises de Metz puis édifie en 1771 l'hôtel de l'Intendance à Besançon. Appelé à… Lire la suite
57.  MCKIM CHARLES FOLLEN (1847-1909)

Écrit par :  Universalis

…  italienne et de l'Antiquité classique. Charles Follen McKim, l'un des principaux représentants du* renouveau néoclassique américain, conçoit la bibliothèque publique de Boston (1887–1895) et, à New York, la bibliothèque Low de l'université Columbia (1893) en forme de rotonde inspirée du panthéon d'Hadrien, le University Club (1899), la… Lire la suite
58.  MILIZIA FRANCESCO (1725-1798)

Écrit par : Marc LE CANNU

… *Théoricien italien de l'architecture. Après avoir accompli des études irrégulières à Padoue, puis à Naples (où il fréquenta les cours de philosophie de l'abbé Genovesi), Milizia s'établit à Rome en 1761 ; il entre alors en relation avec la société d'artistes et d'écrivains que domine la personnalité de J. J. Winckelmann ; sous l'influence de R. … Lire la suite
59.  MIQUE RICHARD (1728-1794)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Issu d'une famille d'architectes lorrains qui travaillent pour leur duc, à Nancy et à Lunéville, Richard Mique fait son apprentissage à Strasbourg, avant de venir étudier à Paris, chez J. F. Blondel. La protection de Stanislas Leszczyński, roi de Pologne et duc de Lorraine, lui vaut d'être nommé, dès 1762, ingénieur des Ponts et Chaussées de… Lire la suite
60.  NÉO-CLASSICISME, arts

Écrit par : Mario PRAZDaniel RABREAU

Dans le chapitre "Composantes d'un style"  : … époque de l'Art nouveau, a persisté jusqu'au milieu du xxe siècle ; récemment, *un examen objectif des œuvres d'art néo-classiques, avant tout de l'architecture, a permis de placer le mouvement dans sa juste lumière et d'en voir les mérites. Le néo-classicisme a connu une longue et intense préparation théorique avant d'éclore… Lire la suite
61.  PALLADIANISME, tendance architecturale

Écrit par : Daniel RABREAU

… *L'interrogation sur l'Antiquité qui s'effectue au xviiie siècle à travers l'architecture de Palladio (1508-1580) est sans doute la première forme d'anticomanie sensible à une certaine idée de l'architecture grecque. L'expression palladianisme rend compte d'une tendance de l'architecture occidentale, généralisée du xviii Lire la suite
62.  PERCIER CHARLES (1764-1838) & FONTAINE PIERRE FRANÇOIS (1762-1853)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *L'amitié des deux architectes Percier et Fontaine, favoris des Bonaparte, date de leurs années d'études passées dans les ateliers des meilleurs architectes de la fin du xviiie siècle. Après des débuts modestes chez A. F. Peyre, Pâris et Chalgrin, Percier et Fontaine s'imposent par leur talent dans les classes de l'Académie… Lire la suite
63.  PEYRE MARIE-JOSEPH (1730-1785)

Écrit par : Jean-Pierre MOUILLESEAUX

… *Élève de Jean-Laurent Legeay et de Jacques-François Blondel, Grand Prix d'architecture en 1751, il participe d'une tendance aux volumes géométriques et aux proportions colossales de la première génération du néo-classicisme, l'obsession archéologique en moins. Il construit à Paris l'hôtel Leprêtre de Neubourg (1762, détruit), marqué par Palladio,… Lire la suite
64.  PIRANÈSE (1720-1778)

Écrit par : Sylvia PRESSOUYRE

Dans le chapitre "Un étrange théoricien"  : … classiques. Cette méthode lui paraissait devoir offrir des possibilités nouvelles à l'architecture. *Il a exposé ses opinions dans divers ouvrages théoriques, s'entourant sans doute des conseils des « antiquaires » romains : Bottari, Gori, Guarnacci. Della magnificenza ed architettura de' Romani parut en 1761. C'est une réponse à l'ouvrage… Lire la suite
65.  PLEČNIK JOZE (1872-1957)

Écrit par : Roger-Henri GUERRAND

… *Fils d'un menuisier de Ljubliana, capitale historique de la Slovénie alors province de l'Empire austro-hongrois, Joze Plečnik fut élève de la section menuiserie de l'école technique de Graz tout en s'initiant à l'architecture sous la direction d'un maître qui avait remarqué ses dons. Il travaille ensuite deux ans à Vienne, dans une entreprise de… Lire la suite
66.  PORTUGAL

Écrit par : Roger BISMUTAlbert-Alain BOURDONMichel DRAINJosé-Augusto FRANÇAFrançois GUICHARDMichel LABANFrédéric MAUROJorge MORAÏS-BARBOSAVictor PEREIRAEduardo PRADO COELHO Universalis

Dans le chapitre "De l'esthétique des Lumières à l'art contemporain"  : … qui animaient de leurs reflets l'espace urbain, décor dont l'originalité doit être soulignée. *Un théâtre national néo-classique, projeté par l'Italien Filippo Lodi en 1842, définit la perspective des Lumières du romantisme portugais ; mais, déjà, le prince consort Ferdinand de Cobourg bâtissait dès 1839 sur la montagne de Cintra, paradis… Lire la suite
67.  PRADO MUSÉE DU, Madrid

Écrit par :  Universalis

… ainsi que des chefs-d'œuvre appartenant à d'autres écoles européennes, en particulier italiennes et flamandes. *La construction du bâtiment du Prado, de style néoclassique, débute en 1785 lorsque Charles III fait appel à l'architecte Juan de Villanueva pour dessiner les plans d'un muséum de sciences naturelles. Elle s'interrompt pendant les guerres… Lire la suite
68.  RATIONALISTE ARCHITECTURE

Écrit par : Jean-Louis AVRIL

Dans le chapitre "Aux origines de l'idée"  : …  » ; l'usage du pilastre est une hérésie. Au cours des décennies suivantes, l'architecture *néo-classique a tenu compte de ces prescriptions. Recommandant de « ne jamais rien mettre dans un bâtiment dont on ne puisse rendre une raison solide », ses critiques conduisaient vers une architecture plus dépouillée : « On m'objectera que je réduis… Lire la suite
69.  RAYMOND JEAN ARMAND (1742-1811)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Élève de J. F. Blondel et de Soufflot, le Toulousain Raymond remporta le premier prix d'architecture en 1766. Prolongeant son séjour à Rome par un long voyage à travers toute l'Italie (1769-1776), il étudia particulièrement les œuvres de Palladio. De retour en France, il partage son temps entre Paris et la province et, attaché depuis 1776 à son… Lire la suite
70.  ROMANTISME

Écrit par : Henri PEYREHenri ZERNER

Dans le chapitre "La sculpture et l'architecture"  : … Plus encore que dans les autres arts, il est impossible de distinguer les courants romantique et *néo-classique. L'emploi brutal de formes géométriques pures dans 'l'œuvre de Ledoux trouve son équivalent en Angleterre dans certaines expériences néo-primitives de John Soane (1752-1837). Ces expressions s'apparentent au pittoresque presque au même… Lire la suite
71.  ROSSI CARLO (1775-1849)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Russe d'adoption, Carlo (ou Karl Ivanovitch) Rossi fait partie de la dernière génération des grands architectes néo-classiques de Saint-Pétersbourg ; sous les règnes d'Alexandre Ier (1801-1825) et de Nicolas Ier (1825-1855), et aux côtés de l'architecte russe Stassov et de Ricard de Montferrand, architecte d'origine française… Lire la suite
72.  RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

Écrit par : Michel ALPATOVOlga MEDVEDKOVACécile PICHON-BONINAndreï TOLSTOÏ

Dans le chapitre "L'architecture classique"  : … le palais de Marbre à Saint-Pétersbourg, destinés à Grégoire Orlov, le favori de Catherine II. Le *néo-classicisme s'épanouit au cours des décennies suivantes avec Vassili Bajenov (1737-1799), Matveï Kazakov (1738-1812), Ivan Starov (1745-1808). L'Italien Giacomo Quarenghi (1744-1817) et l’Écossais Charles Cameron (vers 1740-1812), tous deux… Lire la suite
73.  SMIRKE sir ROBERT (1780-1867)

Écrit par : Jean-Pierre MOUILLESEAUX

… *Architecte britannique, Smirke est l'un de ceux qui ont introduit le néo-dorique dans l'architecture anglaise. Fils de peintre, il visite la France, l'Italie et la Grèce. Le théâtre de Covent Garden (1804) et les porches de la Monnaie de Londres (1809) le rendent célèbre. Son architecture un peu uniforme impressionne par l'aspect compact des… Lire la suite
74.  SOANE sir JOHN (1753-1837)

Écrit par : Monique MOSSER

… *L'architecte anglais Soane appartient à la catégorie des artistes qui découragent toute tentative de classification. Par sa longue carrière, la diversité de ses sources et la coexistence de tendances divergentes dans l'ensemble de son œuvre, il a déconcerté l'analyse formelle, celle d'Emil Kaufmann par exemple. Ce dernier, tout en stigmatisant les… Lire la suite
75.  SOUFFLOT JACQUES GERMAIN (1713-1780)

Écrit par : Jean-Jacques DUTHOY

… *Ce fils d'avocat, né à Irancy (Yonne), est, avec son contemporain et ami Ange-Jacques Gabriel, l'un des plus grands architectes d'une époque fertile en grands artistes sur laquelle les historiens de l'art se sont tout particulièrement penchés au début de la décennie quatre-vingt (A. Braham, The Architecture of the French Enlightment,… Lire la suite
76.  STAROV IVAN EGOROVITCH (1745-1808)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *À l'époque où l'Italien Giacomo Quarenghi et l'Écossais Charles Cameron se partageaient les grands travaux de Saint-Pétersbourg et des environs, Starov apparaît, avec N. A. Lvov et F. I. Volkhov, comme un des tout premiers architectes néo-classiques du règne de Catherine II. Moscovite d'origine, comme son contemporain V. Bajenov (qui fera une… Lire la suite
77.  STIRLING JAMES (1926-1992)

Écrit par : François CHASLIN

…  nouvelle Staatsgalerie de Stuttgart (1977) qui suscita la controverse et fut qualifié de fasciste. *Surmontée d'une étrange corniche incurvée, parsemée de traits d'ironie, de citations et de fragments ouvertement néo-classiques, bâtie avec des pierres en bandes alternées et des éléments d'acier laqué de couleurs crues, cette œuvre importante,… Lire la suite
78.  THÉÂTRE OCCIDENTAL - De la salle de spectacle au monument urbain

Écrit par : Daniel RABREAU

Dans le chapitre "La théâtromanie, mutation sociale et mimétisme formel"  : … d'opéra en rotonde périptère que Boullée proposait pour l'emplacement du Carrousel à Paris (1781). *Il est rigoureusement impossible de comprendre aujourd'hui et le néoclassicisme en architecture et la théâtromanie des citadins du xviiie siècle, pour qui l'histoire est une donnée vitale, exemplaire, sans cesse actualisée, sans… Lire la suite
79.  TSARSKOÏE SELO, Russie

Écrit par : Olga MEDVEDKOVA

…  siècle, Catherine II, passionnée d'architecture, reprit l'aménagement de sa résidence préférée. *Plusieurs salles du palais Catherine (salle à manger Verte, salle d'Arabesques) furent décorées dans le nouveau style néoclassique par l'Écossais Charles Cameron (vers 1740-1812), qui avait fait ses études d'architecture à Rome avant d'arriver en… Lire la suite
80.  URBANISME - Urbanisme et architecture

Écrit par : Bruno ZEVI

Dans le chapitre "Identité de l'urbanisme et de l'architecture"  : … fondée sur des parcours perspectifs, de grandes avenues, un réseau de rues canalisant la vision. *Transformé en une église ou une banque, un temple hellénique cesse d'être un volume pur : le voici pourvu d'une façade principale, de parties latérales, d'un arrière, et soumis à une hiérarchie rigoureusement hostile à son langage ; il perd son… Lire la suite
81.  VALADIER GIUSEPPE (1762-1839)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *L'architecture néo-classique italienne possède deux représentants importants, Giuseppe Valadier et Giacomo Quarenghi. Mais, tandis que Quarenghi s'illustrera avant tout en Russie, Valadier demeure fidèle à Rome, sa ville natale. Architecte au service des États pontificaux, Valadier est nommé directeur des travaux publics en 1810, et devient le… Lire la suite
82.  VANVITELLI LUIGI (1700-1773)

Écrit par : Renée PLOUIN

… *Fils de Gaspard van Wittel, peintre hollandais fixé en Italie (d'où l'italianisation de leur nom), Luigi Vanvitelli se destine d'abord à la peinture. On connaît de lui des fresques dans l'abside de l'église du Suffragio à Viterbe, à Rome, et dans la chapelle des reliques à Santa Cecilia in Trastevere, un tableau à l'huile dans la même chapelle, des… Lire la suite
83.  VERLY FRANÇOIS (1760-1822)

Écrit par : Jean-Jacques DUTHOY

… *Cet architecte, né à Lille, est ignoré des historiens de l'art. Son importance n'est pourtant pas négligeable, mais le sort a voulu que ses grands projets n'aient pas été exécutés et que ses œuvres réalisées aient été détruites ou défigurées (cf. J.-Y. Duthoy, « Un architecte néo-classique : F. Verly », in Revue belge d'architecture et d' Lire la suite
84.  VILLANUEVA JUAN DE (1739-1811)

Écrit par : Marcel DURLIAT

… *Né à Madrid d'un père sculpteur, il reçut sa formation à Rome (1759-1764). Successivement architecte de la communauté monastique de l'Escorial (1768), architecte principal des palais royaux (1789), directeur de l'Académie de Saint-Ferdinand (1792). Il fut le principal représentant du néo-classicisme en Espagne. Son style se définit dans trois « … Lire la suite
85.  VORONIKHINE ANDREÏ NIKIFOROVITCH (1759-1814)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Serf du comte Stroganov, Andreï Voronikhine est envoyé par celui-ci étudier l'architecture à Moscou, dans l'agence de V. I. Bajenov (1777). Amateur éclairé et grand voyageur, ce prince est aussi un mécène qui permet à Voronikhine d'accompagner son fils et son précepteur dans un voyage à travers l'Europe (1784-1790). Affranchi en 1786, Voronikhine… Lire la suite
86.  WOOD LE JEUNE JOHN(1728-1781)

Écrit par : Jean-Pierre MOUILLESEAUX

… *Poursuivant l'œuvre de son père John Wood l’Aîné, John Wood le Jeune se consacre au développement de Bath. Il termine le Circus, relié par Brock Street au Royal Crescent (1768), sa création urbaine la plus célèbre. Sachant utiliser la pente du terrain et le site bien dégagé, il regroupe les maisons particulières, les unifiant en une même façade en… Lire la suite
87.  ZAKHAROV ANDREÏAN DIMITRIEVITCH (1761-1811)

Écrit par : Daniel RABREAU

… *Élève de l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg où des maîtres français et italiens transmettent les préceptes d'un néo-classicisme devenu international, Zakharov obtient une bourse d'étude à l'étranger qui lui permet de découvrir Rome et surtout Paris où, de 1782 à 1786, il fréquente assidûment l'atelier de Chalgrin. De retour à Saint-… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média