BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

FUNÉRAIRE ARCHITECTURE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ABYDOS

Écrit par : Christiane M. ZIVIE-COCHE

Dans le chapitre "Les cénotaphes royaux et le temple de Séti Ier"  : … Les pharaons adoptèrent également l'usage du cénotaphe, dont le temple de Séti Ier est l'exemple le plus remarquable. Avant lui, dans la partie sud du site, à près de trois kilomètres de Kom es-Sultan, des bâtiments ayant la même fonction avaient été édifiés pour Sésostris III (XII… Lire la suite
2.  ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et philosophie

Écrit par : Daniel CHARLES

Dans le chapitre "L'architecture des philosophies, de Platon à Hegel"  : … des constructions instinctives, non encore irriguées par l'esprit : aux yeux de Hegel, elles « reçoivent l'esprit comme un esprit étranger décédé, qui a abandonné son interpénétration vivante avec l'effectivité et, étant lui-même mort, entre dans ces cristaux dépourvus de vie ». Plus clairement : les premiers architectes se vouent à l'édification… Lire la suite
3.  ARMÉNIE

Écrit par : Jean-Pierre ALEMFrançoise ARDILLIER-CARRASChristophe CHICLETSirarpie DER NERSESSIANKegham FENERDJIANMarguerite LEUWERS-HALADJIANKegham TOROSSIAN

Dans le chapitre "Seconde période : IXe-XIVe siècle"  : … de colonnes, comme la lanterne des jamatouns. Les églises funéraires à étages existaient aussi à une époque plus ancienne, mais c'est surtout pendant cette période qu'on en trouve le plus. Le mausolée proprement dit se trouve au rez-de-chaussée, et les services commémoratifs étaient célébrés au premier étage. Les… Lire la suite
4.  CASTILLE

Écrit par : Marcel DURLIATUniversalisPhilippe WOLFF

Dans le chapitre "Sous les Rois Catholiques"  : … période d'atonie, éclairée seulement par le faste ostentatoire de quelques chapelles funéraires monumentales, comme celles du cardinal Gil de Albornoz († 1364) et du connétable Álvaro de Luna († 1453) à la cathédrale de Tolède, l'architecture gothique connut un splendide renouveau dans le dernier quart du xv Lire la suite
5.  CERVETERI

Écrit par : Gilbert-Charles PICARD

Le site archéologique de Cerveteri correspond à celui de Caere, une des plus grandes villes de l'Étrurie méridionale. Caere, avec son port de Pyrgi, est au ~ vie et au ~ ve siècle une des villes les plus puissantes de la… Lire la suite
6.  CHINOISE CIVILISATION - Les arts

Écrit par : Corinne DEBAINE-FRANCFORTDaisy LION-GOLDSCHMIDTMichel NURIDSANYMadeleine PAUL-DAVIDMichèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENSPierre RYCKMANSAlain THOTE

Dans le chapitre "L'architecture funéraire"  : … Une nouvelle forme de construction apparaît à l'époque des Royaumes combattants (ve-iiie s. av. J.-C.) : une chambre est creusée dans une des parois latérales de la fosse verticale et le cercueil est déposé dans cette chambre. La construction de… Lire la suite
7.  CORÉE - Arts

Écrit par : Laurence DENÈSArnauld LE BRUSQMadeleine PAUL-DAVID

Dans le chapitre "Sépultures"  : … local qu'à certaines traditions mégalithiques qui se perpétuent à l'époque du Koguryŏ. Les premières sépultures, situées au nord du Yalu, sont encore des dolmens ou des pyramides à degrés, formées de blocs de pierre. La stèle du roi Kwanghae, près de P'yŏngyang, n'est autre qu'un menhir. Elle porte une inscription de 1 800 caractères, datée de… Lire la suite
8.  DAMAS

Écrit par : Nikita ELISSÉEFFÉric VERDEIL

Dans le chapitre "Les époques zankide et ayyūbide"  : … connaissance des sciences islamiques. Un nouveau type de monument apparaît : la madrasa funéraire, dont les exemples les plus remarquables sont alors la madrasa Nūriyya et la madrasa ‘Ādiliyya, chef-d'œuvre de stéréotomie, remarquable par son portail à clé pendante. De cette époque date un des plus célèbres hôpitaux du monde médiéval : le maristān… Lire la suite
9.  DEIR EL-BAHARI

Écrit par : Jean LECLANT

Sur la rive gauche thébaine, au pied de la Grande Cime d'Occident, l'immense cirque rocheux de Deir el-Bahari reçut plusieurs temples funéraires royaux. Sous la XIe dynastie (vers ~ 2060), Montouhotep II y édifia un vaste complexe funéraire. L'enceinte englobe la tombe du souverain et celle des membres de sa famille, tandis… Lire la suite
10.  DJÉSER PYRAMIDE DE

Écrit par : Annie FORGEAU

Le complexe funéraire du roi Djéser (IIIe dynastie) érigé à Saqqarah marque, dans l'histoire de l'architecture égyptienne, une double innovation : l'adoption de la forme pyramidale pour le tombeau du souverain et l'utilisation systématique de la… Lire la suite
11.  ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte pharaonique

Écrit par : François DAUMAS

Dans le chapitre "La période thinite"  : … les extraits de Manéthon ou les anciens historiens grecs. Mieux encore, les fouilles nous ont rendu les tombeaux royaux. Jusqu'aux années qui ont précédé la Seconde Guerre mondiale, on situait ces tombeaux dans le désert d'Abydos : on y avait trouvé, dans des monuments funéraires très ruinés, des inscriptions et quelques stèles portant des… Lire la suite
12.  ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'archéologie

Écrit par : Jean LECLANT

Dans le chapitre "Les époques tardives"  : … désigné sous le nom d'Assassif est depuis longtemps célèbre par les grands palais funéraires de Montouemhat et de Pétaménophis. La mission autrichienne de M. Bietak y a dégagé de façon exemplaire la sépulture d'Ankh-Hor, un dignitaire de l'époque éthiopienne ; restaurée avec beaucoup de goût, elle offre aux visiteurs un excellent exemple de l'… Lire la suite
13.  ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - L'art

Écrit par : Annie FORGEAU

Dans le chapitre "Les complexes funéraires royaux sous l'Ancien et le Moyen Empire (2700-2200 av. J.-C. environ et 2060-1650 av. J.-C. environ)"  : … Sous la IIIe dynastie, Imhotep, architecte de Djeser, imagine à Saqqarah, pour couvrir les appartements funéraires du roi, la première pyramide en pierre. À gradins et haute de 60 mètres, celle-ci est à la fois la transposition du tertre initial… Lire la suite
14.  ÉGYPTE DES PHARAONS (notions de base)

Écrit par : Universalis

Dans le chapitre "Les pyramides d'Égypte"  : … La pyramide constitue l’élément majeur du complexe funéraire consacré aux pharaons jusqu’au Nouvel Empire. Cette forme architecturale a une symbolique solaire. Les procédés techniques de sa construction sont encore discutés. Son évolution externe et interne n’a pas assuré la protection des sépultures royales… Lire la suite
15.  EL-BAGAWAT

Écrit par : Marie-Hélène RUTSCHOWSCAYA

La nécropole d'El-Bagawat est située à cinq kilomètres au nord d'El-Khargeh, dans la Grande Oasis (Égypte). Son utilisation est certainement antérieure à l'apparition du christianisme. Les datations proposées de l'utilisation chrétienne s'échelonnent entre le milieu du iiie siècle et le… Lire la suite
16.  ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

Écrit par : Anne-Marie LECOQ

Dans le chapitre "Pyramides et catafalques"  : … du défunt dans l'au-delà et, dans le cas du héros ou de l'empereur divinisé, sa glorification. À partir d'Auguste, le bûcher funéraire impérial devient une véritable architecture. Les descriptions et les revers des médailles commémoratives permettent d'en restituer les grandes lignes. Il s'agissait d'une pyramide en bois à étages, où les ordres… Lire la suite
17.  ÉTRUSQUES

Écrit par : Françoise-Hélène MASSA-PAIRAULT

Dans le chapitre "Un art de qualité pour une aristocratie majoritairement soumise et conservatrice"  : … se poursuit, mais le rôle de l'intermédiaire romain est de plus en plus évident. Dans le domaine architectural, de remarquables voûtes en tonneau couvrent pour la première fois les tombes. Elles copient directement des modèles connus en Macédoine et déjà transmis dans d'autres régions d'Italie, comme l'Apulie et la Campanie. Ce type de tombe… Lire la suite
18.  GLANUM

Écrit par : Gilbert-Charles PICARD

Ville celto-ligure, hellénisée et romanisée, située près de Saint-Rémy-de-Provence. Le site de Glanum a été déterminé par l'existence d'un défilé dans la chaîne des Alpilles, où jaillit une source. Le dieu de cette source était appelé Glan ou Glanis par les Ligures qui lui élevèrent une niche et un autel qui porte une dédicace aux « Glaniques »,… Lire la suite
19.  GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

Écrit par : Pierre DEVAMBEZAgnès ROUVERET

Dans le chapitre "Les tombes de Lefkadia"  : … à la culture grecque, l'aristocratie macédonienne maintenait la coutume, étrangère aux cités grecques, de l'ensevelissement dans des tombeaux couverts d'un tumulus. On a mis au jour une série de monuments peints, échelonnés entre le ive et le iiie siècle avant J.-C., décorés en façade de fausses architectures, accompagnées parfois de… Lire la suite
20.  HYPOGÉE

Écrit par : Martine Hélène FOURMONT

Dans l'architecture préhistorique, protohistorique et antique, le mot « hypogée » désigne une construction souterraine, un caveau funéraire. En Égypte, les parois des hypogées sont décorées de fresques. L'hypogée est généralement lié, dans le monde égéen du moins, à l'existence d'un tumulus… Lire la suite
21.  HYPOGÉES PHARAONIQUES DU NOUVEL EMPIRE : VALLÉE DES ROIS (Égypte)

Écrit par : Annie FORGEAU

Les tombes des deux premiers rois du Nouvel Empire, Ahmosis et Aménophis Ier, n'ont pas été à ce jour identifiées. Thoutmosis Ier, troisième souverain de la XVIIIe dynastie, choisit, quant à lui, de loger… Lire la suite
22.  INDE (Arts et culture) - L'art

Écrit par : Raïssa BRÉGEATMarie-Thérèse de MALLMANNRita RÉGNIER

Dans le chapitre "L'implantation de l'art islamique en Inde"  : … L'Islam accorde une grande importance à l'art funéraire, inexistant dans l'hindouisme. La tombe d'un saint (ziārat) constitue souvent le noyau d'un ensemble religieux (couvent, collège). Le mausolée (rāuza, maqbara) d'un souverain ou d'un dignitaire rivalise parfois… Lire la suite
23.  INDONÉSIE - Les arts

Écrit par : Albert LE BONHEUR

Dans le chapitre "Période de transition (Xe-XIIe s.)"  : … durée du royaume de Kaḍiri (1222), un nouveau type de fondation religieuse à destination funéraire apparaît : la piscine d'eau sacrée, édifiée au flanc d'une montagne sainte, assimilée au mont Meru de la cosmologie indienne. C'est le cas du Penanggungan. Les eaux d'immortalité qui sourdent de sa face occidentale sont recueillies dans la piscine de… Lire la suite
24.  ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

Écrit par : Marianne BARRUCAND

Dans le chapitre "L'art des Mamlouks (1250-1517)"  : … des salles à coupoles et des édifices à cour avec plusieurs iwans. Ce type de « médersas funéraire » remonte en fait à la Syrie zengide et ayyoubide et à l'Anatolie saldjoukide, mais connaît ses réalisations les plus prestigieuses dans l'Égypte mamlouke. Les minarets avec leurs fûts superposés et leurs balconnets apportent également à un thème… Lire la suite
25.  JOUARRE ABBAYE DE

Écrit par : Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Les cryptes de l'ancienne abbaye bénédictine de Jouarre, au sud de La Ferté-sous-Jouarre, demeurent un des témoignages les plus émouvants de l'architecture mérovingienne en France. Le futur saint Adon avait fondé à cet emplacement, entre 630 et 637, un monastère d'hommes qui fut transformé par sainte Théodechilde en… Lire la suite
26.  KAYSERI

Écrit par : Nikita ELISSÉEFF

Le nom moderne de Kayseri désigne l'ancienne capitale de la Cappadoce, baptisée Qaysariyya (Césarée) sous Tibère. Placée au carrefour des routes reliant les ports de la mer Noire et de l'Égée aux pays de l'Euphrate, elle est située à 1 071… Lire la suite
27.  KAZANLUK TOMBEAU DE

Écrit par : Vadime ELISSEEFF

En 1944, des terrassiers aménageant un abri de défense passive contre les raids aériens ont découvert, près de Kazanluk (Kazanlǎk) en Bulgarie, une tombe à peintures murales. Cette tombe, faisant face au sud sous un tumulus, est située au pied des Balkans, à mi-chemin entre Sofia et la mer Noire, dans ce bassin privilégié où… Lire la suite
28.  KEYSER HENDRICK DE (1565-1621)

Écrit par : Jean-Jacques DUTHOY

Architecte, sculpteur et médailleur hollandais. L'œuvre la plus célèbre de Hendrick de Keyser (avec la collaboration de son fils Thomas) est le fastueux mausolée de Guillaume le Taciturne, dans le chœur de la Nieuwe Kerk de Delft, de marbre noir et blanc (1614-1621) : figures allégoriques, double représentation du mort selon… Lire la suite
29.  LES PORTES DU CIEL. VISIONS DU MONDE DANS L'ÉGYPTE ANCIENNE (exposition)

Écrit par : Julie MASQUELIER-LOORIUS

partie de l'exposition traite des portes de la chapelle et de manière générale, de l'architecture funéraire. Celle-ci s'est progressivement structurée depuis l'époque protodynastique. Dans la chapelle de la tombe, le renouvellement régulier d'offrandes et de prières permet aux vivants de garder le contact avec le défunt, identifiable par ses… Lire la suite
30.  LYCIE

Écrit par : Universalis

en 43 après J.-C., elle devient une province romaine séparée distincte au ive siècle. Les fouilles archéologiques menées sur les sites de Xanthos, Patara, Myra et d’autres cités ont mis au jour une architecture funéraire spécifique… Lire la suite
31.  MASQUES - Le masque en Amérique

Écrit par : Christian DUVERGER

Dans le chapitre "Le masque dans l'Amérique préhispanique"  : … les plus fameuses est peut-être celle de la crypte du temple des Inscriptions à Palenque (Mexique). Cet édifice pyramidal a, en effet, été bâti à la fin du viie siècle de notre ère pour servir de tombeau à un souverain de cette cité maya. La chambre sépulcrale, ouverte en 1952, contenait un sarcophage fermé par… Lire la suite
32.  MASTABA

Écrit par : Jean LECLANT

Terme dérivé du mot arabe maṣṭab signifiant « banquette », mastaba désigne deux types de sépultures utilisés en Égypte : les grandes superstructures en briques crues, ornées de redans, érigées pendant les deux premières dynasties, d'une part, et les tombeaux, généralement en pierre mais parfois aussi en… Lire la suite
33.  MAUSOLÉE

Écrit par : Roland MARTIN

Devenu générique à partir du ier siècle, pour désigner tout monument funéraire de vastes proportions et de riche apparence, le terme mausolée fut d'abord spécifique et s'appliquait au monument de Mausole, satrape de Carie au milieu du ~ iv Lire la suite
34.  MÉDINET HABOU

Écrit par : Jean LECLANT

Dans le secteur méridional de la Thèbes occidentale, aux limites de la zone des cultures et de la frange de désert, Médinet Habou est avant tout le grand temple de millions d'années de Ramsès III, l'un des plus importants champs de ruines d'Égypte. Il est précédé d'une porte-forteresse qui… Lire la suite
35.  MÉGALITHIQUE

Écrit par : Raymond RIQUET

Dans le chapitre "Dolmens et allées couvertes"  : … Du point de vue de la typologie, on peut classer les tombeaux mégalithiques en dolmens à couloir sous tumulus rond, en allées couvertes sous tumulus ovale et en dolmens simples sous tumulus rond. Parmi les premiers, les plus anciens sont pourvus d'un long couloir. Leur chambre est ronde… Lire la suite
36.  MÉROÉ

Écrit par : Jean LECLANT

C'est sans doute à la dévastation de Napata, lors du raid égyptien de Psammétique II en ~ 591, qu'il faut attribuer le transfert de la capitale koushite de Napata à Méroé, c'est-à-dire, bien au-delà vers le sud, non loin de la sixième cataracte du Nil. Napata… Lire la suite
37.  MÉROVINGIENS

Écrit par : Alain ERLANDE-BRANDENBURGPatrick PÉRIN

Dans le chapitre "Art funéraire"  : … En dehors des basiliques funéraires, dont l'étude architecturale et ornementale ne peut guère être distinguée de celle des monuments religieux à usage non spécifique, la Gaule mérovingienne a également possédé des constructions proprement funéraires, dont deux célèbres exemples nous sont conservés : il s'agit d'une part de l' Lire la suite
38.  MERVEILLES DU MONDE LES SEPT

Écrit par : Martine Hélène FOURMONT

Expression désignant les sept ouvrages que les Anciens considéraient comme les plus parfaits réalisés, tant en sculpture qu'en architecture. Cette notion de merveille du monde apparaît pour la première fois dans le De septem orbis miraculis, généralement attribué à Philon de Byzance (iiie Lire la suite
39.  MONUMENTS FUNÉRAIRES MOGHOLS - (repères chronologiques)

Écrit par : Marianne BARRUCAND

1235 Le mausolée d'Iltutmish, placé derrière le mur qibla de la mosquée Quwwat al-islam, à Delhi, est le plus ancien mausolée musulman en Inde ; en grès rouge de tradition indienne, cet édifice à coupole sur plan carré, avec des… Lire la suite
40.  MYCÈNES

Écrit par : Pascal DARCQUEUniversalisJean-Claude POURSAT

Dans le chapitre "Les tombes"  : … À partir du xve siècle, les tombes à chambre circulaire construite en encorbellement, les tholoi, font leur apparition à Mycènes. Cette forme architecturale, élaborée dans le sud-ouest du Péloponnèse depuis la fin de l'Helladique moyen, va connaître ici un développement remarquable… Lire la suite
41.  NAPATA

Écrit par : Jean LECLANT

Sous le Nouvel Empire, la domination égyptienne est à son apogée : le pays de Koush (la Nubie et la partie nord de l'actuel Soudan) est annexé. Thoutmosis III (~ 1490 env.-env. ~ 1436) recule la frontière loin vers le sud, jusqu'aux abords de Napata (près de la ville moderne de Karima), sur la rive gauche du fleuve. Point d'… Lire la suite
42.  NIGDÉ

Écrit par : Nikita ELISSÉEFF

La ville de Nigdé est bâtie sur le plateau anatolien à près de 1 200 mètres d'altitude, au bord oriental de la steppe centrale. Le site tient son importance de la colline sur laquelle est construite la citadelle. Celle-ci, en effet, permet de contrôler le débouché d'une voie de commerce et d'invasion : la route qui, par les Pyles ciliciennes du… Lire la suite
43.  PALMYRE

Écrit par : UniversalisAndré LARONDE

Dans le chapitre "La civilisation palmyrénienne"  : … L'ampleur des nécropoles indique la place tenue par le culte des morts, qui reste cependant mal connu. Sommairement momifiés, les corps étaient déposés dans des tombes, dont le tombeau-tour représente la forme la plus originale. Le tombeau d'Elahbêl (103 apr. J.-C.) comprend un caveau, au-dessus duquel s'élevaient… Lire la suite
44.  PÉTRA

Écrit par : Laïla NEHMÉ

Dans le chapitre "Les tombeaux rupestres à façade décorée"  : … Ce sont les tombeaux rupestres, surtout les plus grands et les plus somptueux, qui accaparent d'emblée le regard du visiteur qui arrive à Pétra. D'après leur décor, ils peuvent être classés en deux grands types : oriental, caractérisé par les merlons et une moulure concave appelée gorge égyptienne ; hellénistique, caractérisé par les frontons… Lire la suite
45.  PHÉNICIENS

Écrit par : Hélène BENICHOU-SAFARPaul PETIT

Dans le chapitre "L'art de la pierre"  : … Quant à l'architecture funéraire, mieux connue, elle n'est qu'exceptionnellement monumentale : seuls rompent avec l'usage phénicien des tombes excavées un petit nombre d'hypogées dont la chambre sépulcrale (de filiation égyptienne ou anatolienne, comme celles d'Amathonte ou de Trayamar) ou l'élément de surface (d'inspiration mésopotamienne) qui la… Lire la suite
46.  PYRAMIDE

Écrit par : Jean-Philippe LAUER

comme les salles principales de ces temples : le temple haut, où se rendait le culte funéraire, était disposé, en principe, sur la face orientale de la pyramide ; le temple bas, où se faisait la réception des cortèges, se situait en lisière de la vallée et comportait un bassin d'accostage pour les bateaux. Une enceinte entourait la pyramide et, à… Lire la suite
47.  PYRAMIDE DE SNÉFROU, Dahchour (Égypte)

Écrit par : Annie FORGEAU

La première pyramide lisse fut érigée sur le site de Dahchour au sud de Saqqarah, pour Snéfrou, premier souverain de la IVe dynastie. Elle fait partie du quatrième complexe funéraire de ce roi, diverses solutions ayant été… Lire la suite
48.  SAQQARAH ou SAQQARA

Écrit par : Jean LECLANT

À une trentaine de kilomètres au sud du Caire, sur le bord de la falaise libyque, au nord de l'ancienne capitale de Memphis, s'étend l'une des plus vastes nécropoles d'Égypte, à laquelle on donne le nom du village actuel de Saqqara. De l'époque thinite datent d'importants mastabas en brique crue, dont certains furent peut-être des tombeaux royaux.… Lire la suite
49.  SÉPULTURE

Écrit par : Roland MARTIN

Dans le chapitre "Signes extérieurs de la tombe. Les monuments funéraires"  : … le goût du faste et les recherches de prestige pour favoriser le développement des architectures funéraires. Celles-ci traduisent un élément fondamental de la croyance religieuse, le culte des morts, les passages des cultes funéraires aux cultes des héros ; il en résulte la construction de monuments de fonction rituelle… Lire la suite
50.  TADJ MAHALL, Agra (Inde)

Écrit par : Marianne BARRUCAND

Construit entre 1631 et 1647 par le souverain moghol Shāh Jahān à la mémoire de son épouse préférée, Mumtāz Mahal, le Tadj Mahall s'élève sur une plate-forme au fond d'un vaste jardin quadripartite, orné de canaux et de bassins. L'entrée monumentale s'ouvre sur une allée axiale, qui permet d'accéder à la terrasse… Lire la suite
51.  TIERRADENTRO CULTURE

Écrit par : Susana MONZON

La région de Tierradentro se trouve dans le sud-est de la Colombie, dans la cordillère qui sépare les vallées du Magdalena et du Cauca (département du Cauca). Les principaux sites sont groupés sur environ 150 kilomètres carrés autour de San Andrès de Pisimbala… Lire la suite
52.  VALLÉE DES ROIS

Écrit par : Jean LECLANT

À partir de la XVIIIe dynastie, le lieu de sépulture des pharaons se trouve séparé de leur lieu de culte ; celui-ci prend place désormais dans les « temples de millions d'années », une expression apparue dans les textes égyptiens dès la fin du Moyen Empire pour désigner un type de sanctuaire où le… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.