BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

APOPTOSE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  APOPTOSE : UN CONCEPT NOVATEUR

Écrit par : Gabriel GACHELIN

Comment une cellule meurt-elle ? Ce peut être à la suite d'une agression extérieure traumatique ou infectieuse : elle est alors accompagnée de lésions et d'une réaction inflammatoire locale, en pratique par un phénomène de nécrose. Le grand mérite de John F. Kerr et de ses collaborateurs, dans les années 1960, est d'avoir identifié, sur le plan… Lire la suite
2.  BRENNER SYDNEY (1927-    )

Écrit par : Universalis

Biologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à John Sulston et Robert Horvitz) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes… Lire la suite
3.  CANCER - Cancer et santé publique

Écrit par : Maurice TUBIANA

Dans le chapitre "Rôle du mécanisme de défense"  : … les agents d'oxydation ; la réparation des lésions de l'ADN ; l'élimination par la mort (notamment par un mécanisme d'apoptose) des cellules dont l'ADN a été lésé ou muté (cf. apoptose). À côté de l'apoptose, l'élimination des cellules peut résulter de l'absence d'activation du système de réparation de l'ADN et de mécanismes spécifiques d'… Lire la suite
4.  DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

Écrit par : Jacques-Michel ROBERT

Dans le chapitre "Le programme de l'espèce"  : … se double donc d'une rudimentation, qu'on appelle aussi mort cellulaire programmée (cf. apoptose). Cet important phénomène peut découler de l'entrée en jeu de mécanismes variés : absence de stimulation par un facteur hormonal, inhibition du développement d'une ébauche (à la sixième semaine de… Lire la suite
5.  HORVITZ ROBERT (1947-    )

Écrit par : Universalis

Biologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à Sydney Brenner et John Sulston) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes… Lire la suite
6.  LEUCÉMIES

Écrit par : Michel LEPORRIER

Dans le chapitre "Leucémie lymphoïde chronique"  : … dans les organes lymphatiques, et celui qui gouverne la sénescence de ces cellules (apoptose). Dans de nombreux cas s'établit un équilibre entre les deux processus, qui se traduit par la présence d'une population lymphocytaire anormale mais à des taux stables, sans qu'il soit nécessaire d'administrer un traitement. Globalement, la maladie peut… Lire la suite
7.  MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

Écrit par : Nathalie CARTIER-LACAVECaroline SEVIN

Dans le chapitre "Les autres anomalies : cause ou conséquence ?"  : … une activation de la mort cellulaire programmée (apoptose). L'apoptose est un processus physiologique lent conduisant à la mort cellulaire programmée à un temps donné, dans un endroit donné. Elle est déclenchée par un signal extra- ou intracellulaire, et sert notamment à éliminer les cellules « usées ». Un rôle déclenchant direct des protéines… Lire la suite
8.  MÉTASTASES, médecine

Écrit par : Brigitte BOYER

Dans le chapitre "Rôle des facteurs anti-apoptotiques"  : … les conditions favorables à leur croissance qui étaient les leurs dans le site primaire. C'est ainsi que l'on peut observer que des cellules transformées introduites dans la circulation générale sont arrêtées dans les poumons et y subissent une apoptose (ou mort cellulaire programmée) massive. Plus le pourcentage de cellules mourant ainsi est… Lire la suite
9.  MORTS CELLULAIRES

Écrit par : Jean-Luc PERFETTINI

Dans le chapitre "Les relations entre types de morts cellulaires"  : … métabolique et de son environnement cellulaire. Il a été établi que les relations entre l'apoptose, l'autophagie et la nécrose sont complexes et que les différentes formes de mort cellulaire sont interconnectées. Non exclusifs, ces processus peuvent aussi bien se combiner pour s'associer de façon synergique que s'inhiber mutuellement. Ainsi, une… Lire la suite
10.  NERVEUX (SYSTÈME) - Le neurone

Écrit par : Michel HAMONClément LÉNA

Dans le chapitre "La mort des neurones"  : … L'apoptose peut survenir dans une grande variété de situations. Le noyau de la cellule se condense, la cellule se fragmente sans disperser son contenu et les fragments sont rapidement éliminés par le tissu environnant. Cette forme de mort cellulaire requiert souvent la production par la cellule de protéines spécialisées, ce qui fait dire que la… Lire la suite
11.  PROGRAMME GÉNÉTIQUE

Écrit par : Corinne ABBADIE

Dans le chapitre "La mort cellulaire programmée"  : … les mêmes cellules qui meurent, au même emplacement et au même moment du développement. Les cellules mortes sont éliminées par leurs voisines, qui les phagocytent. Ce phénomène, appelé « mort cellulaire programmée » ou apoptose, n'est pas spécifique à Caenorhabditis mais semble concerner l'ensemble du monde vivant. Son incidence est multiple… Lire la suite
12.  RÉACTION INFLAMMATOIRE

Écrit par : Jean-Marc CAVAILLON

Dans le chapitre "Les cellules inflammatoires au travail"  : … L'apoptose (ou mort cellulaire programmée) est aussi étroitement associée à l’inflammation. L’apoptose de certaines cellules est déclenchée sur le site de l’inflammation. À l'inverse de la nécrose qui entraîne la libération de signaux de danger, l'apoptose est une mort silencieuse qui n'amplifie pas la réponse inflammatoire. Au contraire, elle joue… Lire la suite
13.  SULSTON JOHN (1942-    )

Écrit par : Universalis

Biologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à Sydney Brenner et Robert Horvitz) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes… Lire la suite
14.  TÉLOMÉRASE

Écrit par : Vincent BARGOIN

Dans le chapitre "La télomérase et la cancérisation"  : … pas en sénescence, et continuent de se diviser au-delà du nombre normal de mitoses. La culture finit cependant par connaître une « crise », caractérisée par l'entrée massive des cellules en apoptose (mort cellulaire programmée). Cette crise correspond à la disparition complète des télomères, dont l'érosion s'est poursuivie de mitose en mitose, au-… Lire la suite
15.  VIEILLISSEMENT

Écrit par : Claude JEANDELMarc PASCAUD

Dans le chapitre "Altérations cellulaires"  : … ou sous l'effet de dégradations et d'agressions diverses, et alors disparaître. En fait, toute cellule est génétiquement programmée pour une durée limitée de vie, donc doit mourir en subissant une involution structurale appelée apoptose (cf. apoptose). L'apoptose est distincte de la nécrose en ce qu'elle ne met pas en jeu… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.