BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

APOPTOSE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  APOPTOSE : UN CONCEPT NOVATEUR

Écrit par : Gabriel GACHELIN

Comment une cellule meurt-elle ? Ce peut être à la suite d'une agression extérieure traumatique ou infectieuse : elle est alors accompagnée de lésions et d'une réaction inflammatoire locale, en pratique par un phénomène de nécrose. Le grand mérite de John F. Kerr et de ses collaborateurs, dans les années 1960, est d'avoir identifié, sur le plan mo… Lire la suite
2.  BRENNER SYDNEY (1927- )

Écrit par :  Universalis

… *Biologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à John Sulston et Robert Horvitz) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes. Sydney Brenner est né le 13 janvier 1927 à Germiston (Afrique du Sud… Lire la suite
3.  CANCER - Cancer et santé publique

Écrit par : Maurice TUBIANA

Dans le chapitre "Rôle du mécanisme de défense"  : … d'oxydation ; la réparation des lésions de l'ADN ; l'élimination par la mort (notamment par un* mécanisme d'apoptose) des cellules dont l'ADN a été lésé ou muté (cf. apoptose). À côté de l'apoptose, l'élimination des cellules peut résulter de l'absence d'activation du système de réparation de l'ADN et de mécanismes spécifiques d'… Lire la suite
4.  DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

Écrit par : Jacques-Michel ROBERT

Dans le chapitre "Le programme de l'espèce"  : … rein définitif. La récapitulation se double donc d'une rudimentation, qu'on appelle aussi *mort cellulaire programmée (cf. apoptose). Cet important phénomène peut découler de l'entrée en jeu de mécanismes variés : absence de stimulation par un facteur hormonal, inhibition du développement d'une ébauche (à la sixième semaine de… Lire la suite
5.  HORVITZ ROBERT (1947- )

Écrit par :  Universalis

… *Biologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à Sydney Brenner et John Sulston) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes. H. Robert Horvitz est né le 8 mai 1947 à Chicago, dans l'… Lire la suite
6.  LEUCÉMIES

Écrit par : Michel LEPORRIER

Dans le chapitre " La leucémogenèse"  : … des gènes (oncogènes), ceux qui gouvernent les processus de régulation de la prolifération ou* ceux qui programment le vieillissement et la mort cellulaire (apoptose). Il est important de comprendre que ces modifications de gènes sont limitées aux seules cellules productrices du sang du patient (cellules hématopoïétiques). Elles n'affectent… Lire la suite
7.  MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

Écrit par : Nathalie CARTIER-LACAVECaroline SEVIN

Dans le chapitre "Les autres anomalies : cause ou conséquence ?"  : … de l'efficacité de ces systèmes protecteurs, pourrait contribuer à la mort neuronale. – une* activation de la mort cellulaire programmée (apoptose). L'apoptose est un processus physiologique lent conduisant à la mort cellulaire programmée à un temps donné, dans un endroit donné. Elle est déclenchée par un signal extra- ou intracellulaire,… Lire la suite
8.  MÉTASTASES, médecine

Écrit par : Brigitte BOYER

Dans le chapitre "Mécanismes génétiques impliqués dans la métastase"  : … importantes, comme des délétions, des amplifications géniques mais aussi des mutations ponctuelles. *Les cellules hypoxiques sont normalement destinées à mourir par apoptose, mais certaines des mutations ainsi engendrées peuvent prévenir la réponse apoptotique. L'hypoxie aurait donc pour effet de sélectionner les cellules ayant des défauts dans leur… Lire la suite
9.  MORTS CELLULAIRES

Écrit par : Jean-Luc PERFETTINI

Dans le chapitre "L'apoptose : mort cellulaire de type 1"  : … L'*apoptose (ou mort cellulaire de type 1) est la forme de mort cellulaire la plus étudiée. Bien que les modifications morphologiques de cette mort cellulaire aient été observées dès 1885 par l'anatomiste allemand Walter Flemming, le terme apoptose ne sera utilisé qu'à partir de 1972, lorsqu'il sera introduit par trois chercheurs britanniques – John… Lire la suite
10.  NERVEUX (SYSTÈME) - Le neurone

Écrit par : Michel HAMONClément LÉNA

Dans le chapitre "Retouches structurales du système nerveux"  : … En l'absence de telles molécules, les neurones déclenchent un programme de suicide cellulaire, *l’apoptose (cf. infra). Ces signaux de survie permettent au système nerveux, d'une part, d'éliminer des cellules ayant établi des connexions aberrantes, d'autre part, de contrôler la taille des différentes populations de neurones. Ainsi, lorsque les… Lire la suite
11.  PROGRAMME GÉNÉTIQUE

Écrit par : Corinne ABBADIE

Dans le chapitre "La mort cellulaire programmée"  : … du développement. Les cellules mortes sont éliminées par leurs voisines, qui les phagocytent. *Ce phénomène, appelé « mort cellulaire programmée » ou apoptose, n'est pas spécifique à Caenorhabditis mais semble concerner l'ensemble du monde vivant. Son incidence est multiple. Au cours du développement embryonnaire, elle contribue,… Lire la suite
12.  SULSTON JOHN (1942- )

Écrit par :  Universalis

… *Biologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à Sydney Brenner et Robert Horvitz) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes. John E. Sulston est né le 27 mars 1942, à Cambridge. Il fait ses… Lire la suite
13.  TÉLOMÉRASE

Écrit par : Vincent BARGOIN

Dans le chapitre "La télomérase et la cancérisation"  : … n'entrent pas en sénescence, et continuent de se diviser au-delà du nombre normal de mitoses. *La culture finit cependant par connaître une « crise », caractérisée par l'entrée massive des cellules en apoptose (mort cellulaire programmée). Cette crise correspond à la disparition complète des télomères, dont l'érosion s'est poursuivie de mitose… Lire la suite
14.  VIEILLISSEMENT

Écrit par : Claude JEANDELMarc PASCAUD

Dans le chapitre "Altérations cellulaires"  : … naturellement ou sous l'effet de dégradations et d'agressions diverses, et alors disparaître. *En fait, toute cellule est génétiquement programmée pour une durée limitée de vie, donc doit mourir en subissant une involution structurale appelée apoptose (cf. apoptose). L'apoptose est distincte de la nécrose en ce qu'elle ne met pas en… Lire la suite


Définition du mot "APOPTOSE"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média