BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ANGLAIS (ART ET CULTURE) Architecture

Afficher la liste complète (31 médias)

5.  Néo-classicisme et mouvement pittoresque : le syncrétisme comme langage (1750-1820)

On considère parfois que le palladianisme fait partie intégrante du néo-classicisme et bien des traits palladiens se retrouveront dans des œuvres de la fin du xviiie siècle ou même du xixe. Mais on a vu que l'éclairage historico-politique permettait de le circonscrire assez nettement. Le milieu du xviiie siècle voit se concrétiser en Angleterre un phénomène qui ira en s'accentuant pendant toute la période georgienne (George Ier, 1714-1727, George II, 1727-1760, George III, 1760-1820), phénomène que l'on peut analyser comme une sorte de syncrétisme expressif que l'on a un peu vite confondu avec l' éclectisme. Cette tendance se caractérise par un foisonnement de courants formels et stylistiques qui reflète bien le cosmopolitisme culturel et la « curiosité » des Lumières ; elle révèle en même temps l'extraordinaire « disponibilité » dont font preuve alors les architectes anglais. Ainsi voisinent le classicisme d'inspiration antique, le renouveau gothique, l'irrégularité pittoresque, l'exotisme et le vernaculaire. Cet état de fait empêche toute classification hâtive, toute réduction didactique. Ainsi voit-on Robert Adam passer de la célébration d'une antiquité aimable au médiévalisme le plus fervent, ou Nash jongler de façon ébouriffante avec tous les registres. Parfois, un même monument fait l'objet de plusieurs variantes, l'architecte s'employant à habiller une structure identique de langages différents. N. Pevsner range cette diversité, parfois déconcertante, sous la bannière du romantisme, arguant de ce goût de l'émotion, de cette volonté d'imagination qui lui semblent être les symptômes d'un antagonisme au présent et au passé immédiat. Or bien des composantes néo-classiques, qu'il s'agisse du mouvement pittoresque, de la quête d'une rationalité architecturale, de la mise au point de formules urbanistiques modernes ou même d'une certaine dimension utopique, prouvent que le recours à des voca[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  11 pages…

 

Pour citer cet article

Monique MOSSER, « ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-architecture/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« ANGLAIS ART ET CULTURE » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Vue d'ensemble
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Langue
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Peinture
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Aquarelle
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Sculpture
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Musique
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Cinéma

Afficher la liste complète (8 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.