BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

QAZWĪNĪ AL- (1203-1283)

Encyclopédiste arabe, dont l'œuvre connut un durable succès dans l'ensemble de l'Orient musulman, autant arabe qu'iranien et turc, grâce aux traductions qui en furent faites en ces deux langues.

Qazwīnī rassemble, à une époque où la compilation et l'encyclopédie sont de règle, le donné géographique de ses prédécesseurs. Mais il s'agit d'un donné au sens le plus large, la description de la Terre regroupant autour d'elle celle de l'environnement de notre globe, c'est-à-dire de l'univers entier. Depuis les travaux de Wüstenfeld, au siècle dernier, on a pris l'habitude de désigner les deux grands ouvrages de Qazwīnī sous les titres révélateurs de Cosmographie et de Géographie qui, à défaut d'être fidèles à la lettre même des originaux arabes, restituent assez bien l'esprit et le contenu de cette œuvre monumentale.

D'abord les Merveilles de la création et les étrangetés des êtres (‘Adjā'ib al-makhlūqāt wa gharā ib al-mawdjūdāt, éd. F. Wüstenfeld, El-Cazwini's Kosmographie, I, Göttingen, 1848). L'histoire du texte offre une complexité extraordinaire : sans parler des abrégés qui en furent faits par la suite ni des traductions persanes et turques, il semble y avoir eu, au départ, trois et même quatre versions de la Cosmographie, indice de l'intérêt porté à l'œuvre. Pourquoi ce succès ?

Peut-être doit-on en chercher la raison moins dans le contenu de l'ouvrage que dans sa présentation et dans les circonstances historiques de sa production. Le contenu comporte deux parties, consacrées respectivement aux choses du ciel et au monde sublunaire. En cette seconde partie, la géographie proprement dite (qui fera double emploi, sur ce point, avec les données de la Géographie) intervient sous la forme de renseignements classiques sur les montagnes, les îles, les mers et les fleuves de la Terre, mais aussi sur l'espèce humaine. L'une des recensions se signale, sur ce point, par l'adjonction de deux chapitres sur les races et sur les arts. C'est une œuvre classique par le fait qu'elle offre a [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

André MIQUEL, « QAZWĪNĪ AL- - (1203-1283)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-qazwini/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« QAZWINI AL- (1203-1283) » est également traité dans :

ARABE (MONDE) - Littérature

Écrit par :  Jamel Eddine BENCHEIKHHachem FODAAndré MIQUELCharles PELLATHammadi SAMMOUDÉlisabeth VAUTHIER

Dans le chapitre "Formes éparses d'une connaissance éclatée"  : …  e siècle, avec an-Nuwayrī, Ibn Faḍl Allāh al-‘Umarī et al-Qalqašandī. Un autre encyclopédisme, celui, entre autres, d'al-Qazwīnī (mort en 1283), se propose, selon les règles et le goût de l'adab, de rassembler le savoir relatif à la terre, y compris cosmogonie et astrologie, mais, ici, l'ampleur du projet ne masque plus le… Lire la suite

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.