BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

AGRÉGAT ÉCONOMIQUE

1.  De l'arithmétique politique à la comptabilité nationale

Le calcul de grandeurs caractéristiques de l'économie nationale remonte pourtant loin. En 1676, William Petty élaborait, dans son ouvrage, Political Arithmetick, une estimation du revenu (income) et de la dépense (expence) de l'Angleterre pour 1664. Quelques années plus tard, Gregory King fournissait, pour huit ans consécutifs, ces mêmes grandeurs pour l'Angleterre, la France et la Hollande : il calculait aussi des revenus par tête et par groupe social, les revenus ordinaires et extraordinaires de la Couronne ainsi que des estimations des stocks et de la richesse de l'Angleterre. L'Arithmétique politique, cet « art de raisonner par les chiffres sur les choses qui se rapportent au gouvernement », selon la définition de Charles Davenant (1656-1714), n'aura pourtant pratiquement pas de descendance. La théorie économique classique qui lui succède refuse de se concevoir comme un outil d'État et de se donner une base empirique quantitative ; et l'évolution néo-classique ultérieure mettra l'accent sur les comportements individuels. La seule contribution des économistes en la matière va consister à établir fermement le lien entre les revenus et la production, mais les débats et les hésitations sur cette dernière notion ne permettront pas d'exploiter cette avancée. Ne paraissent plus alors, de loin en loin, que des estimations du revenu national (considéré comme une somme des revenus privés et publics), généralement liées non à une réflexion économique d'ensemble mais à des débats sur la puissance comparée des États et les projets de réforme fiscale.

Les choses changent à partir de la Première Guerre mondiale et, plus nettement, après la crise de 1929. D'un côté, les responsabilités croissantes des États en matière économique suscitent une demande accrue de statistiques économiques et un début de financement public pour leur coûteuse élaboration. De l'autre, la volonté de donner une base empirique au raisonnement économique rencontre un renouvea […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

Pour citer cet article

Marc PÉNIN, « AGRÉGAT ÉCONOMIQUE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agregat-economique/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« AGRÉGAT ÉCONOMIQUE » est également traité dans :

COMPTABILITÉ NATIONALE
Dans le chapitre "Présentation synthétique des opérations sur produits et de la production : le tableau entrées-sorties (T.E.S.)"
COÛT SOCIAL
Dans le chapitre "Définition du coût social"
ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes
Dans le chapitre "Analyse micro-économique et analyse macro-économique"
KUZNETS SIMON (1901-1985)
MACROÉCONOMIE - Théorie macroéconomique
MESURES, économie
Dans le chapitre "Mesure des variations au cours du temps : indices de prix et de volume"
SOCIOLOGIE - Les méthodes
Dans le chapitre "Diversité des données statistiques"

Afficher la liste complète (7 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média