BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ADÉNOVIRUS

4.  Infections humaines

Les infections seraient asymptomatiques dans près de la moitié des cas. Vu le grand nombre de sérotypes et vu l'absence d'immunité croisée, les infections à adénovirus sont fréquentes et peuvent être acquises tout au long de la vie.

Vu l'affinité des adénovirus pour de nombreux tissus ou organes, leur pouvoir pathogène est très étendu et on note des liens plus fréquents entre certains sérotypes et certains tableaux cliniques (tableau).

  Chez les sujets immunocompétents

Des atteintes respiratoires sont observées, généralement fébriles et modérées à type d'angine, de rhinopharyngite, voire de tableaux associant rhinite et conjonctivite ou des aspects pseudo-coquelucheux. Les adénovirus seraient responsables de 1 à 3 p. 100 des pneumopathies de l'enfant, le plus souvent avant cinq ans, qui se présentent avec une fièvre élevée, une dyspnée, pouvant nécessiter une hospitalisation.

Des atteintes oculaires peuvent être associées à des infections des voies aériennes ou apparaître sous forme de banales conjonctivites congestives, mais elles peuvent prendre un aspect spectaculaire plus sévère de kératoconjonctivites épidémiques. Celles-ci peuvent être consécutives à des bains en piscine ou à une transmission nosocomiale contractée lors de consultations d'ophtalmologie.

Des affections du tractus intestinal accompagnent souvent d'autres localisations dominantes et sont plus rarement prépondérantes dans le tableau clinique. Certains adénovirus difficilement cultivables (dits fastidious par les Anglo-Saxons) appartenant aux sérotypes 40 et 41, découverts en 1970, possèdent une véritable spécificité « entérique ». La diarrhée est le symptôme le plus constant, durant de 3 à 11 jours, accompagnée d'une élévation de la température et d'une déshydratation généralement modérées, avec un bon pronostic. Ces infections sont chez les enfants associées à une intolérance aux glucides et au gluten.

Il est possible que des pathologies pratiquement insoupçonnées à ce jour soient imputables aux adénovirus : par exemple certains sérotypes sont susceptibles (sur modèle animal) d'induire une obésité ; les investigations chez l'homme sont en cours.

 […]
1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  4 pages…

Pour citer cet article

François DENIS, « ADÉNOVIRUS  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenovirus/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ADÉNOVIRUS » est également traité dans :

ŒIL HUMAIN
Dans le chapitre "Maladies de la conjonctive"
THÉRAPEUTIQUE - Thérapie génique
Dans le chapitre " Vecteurs adénoviraux"
VIROLOGIE
Dans le chapitre "ADN bicaténaire"
VIRUS
Dans le chapitre "Virus et médecine"

 

Voir aussi

 

Dictionnaire

Définition du mot "ADENOVIRUS"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média