BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ADDICTION

1.  Un phénomène polymorphe

  Les substances psychoactives

La consommation de « substances psychoactives capables de modifier notre état de conscience », selon une définition de l'O.M.S., est une pratique vieille comme le monde. On retrouve cette constatation dans tous les ouvrages qui traitent de ce qu'on a longtemps désigné sous le terme impropre de toxicomanie. Ainsi des feuilles de coca ont été retrouvées dans les sépultures amérindiennes des hauts plateaux andins, démontrant que cet arbuste était cultivé il y a plus de quatre mille ans. Le caractère sacré des feuilles de coca conduisait les Indiens, il y a encore peu, à les consommer lors de festivités et rituels magiques. Plus que la feuille de coca, c'est un petit cactus, le peyotl, source de plusieurs molécules hallucinogènes, qui est encore couramment utilisé lors de rites initiatiques et de cérémonies religieuses par les Indiens Chichimèques et Huichols du Mexique. Les substances présentes dans ces végétaux ont par ailleurs de multiples propriétés thérapeutiques mises à profit pendant de nombreuses années, y compris en Occident. La cocaïne est à la fois un anesthésique local et un tonique psychostimulant. L'opium et le cannabis ont été très tôt utilisés dans la médecine asiatique pour leurs propriétés analgésiques et euphorisantes.

Mais l'ouverture des grandes routes commerciales a transformé l'usage récréationnel et majoritairement contrôlé de ces substances végétales en les introduisant en quantités importantes dans des sociétés (occidentales en particulier) sans référence à ces rituels culturels et à ces médecines traditionnelles. Par ailleurs, dès le xixe siècle on a extrait les substances actives (cocaïne, morphine, mescaline, etc.) et on les a même transformées (héroïne) pour accroître leur puissance. Consommées hors du cadre médical, ces molécules deviennent des « stupéfiants », c'est-à-dire des substances capables d'engendrer une sorte d'inhibition de la conscience.

L'essor brutal de la société de consommation a parachevé l'évolutio […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  12 pages…

Pour citer cet article

Bernard Pierre ROQUES, Eduardo VERA OCAMPO, « ADDICTION  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/addiction/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ADDICTION » est également traité dans :

ALCOOLISME
Dans le chapitre "Oxydation"
BACLOFÈNE
CANNABINOÏDES
Dans le chapitre "Modèles pharmacologiques chez l'animal : existe-t-il une dépendance aux cannabinoïdes ?"
COCAÏNE
HÉROÏNE
INTOXICATIONS
Dans le chapitre "Toxicomanies"
MORPHINE
Dans le chapitre "Toxicité"
OPIUM
PHARMACODÉPENDANCE
TABAC
Dans le chapitre "Plaisirs et illusions de la fumerie"

Afficher la liste complète (10 références)

 

Voir aussi

 

Dictionnaire

Définition du mot "ADDICTION"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média