BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Sciences de la vie: personnalités, des origines au XVIIe s.

Affiner votre recherche dans « Sciences de la vie: personnalités, des origines au XVIIe s. » en sélectionnant un article.

Articles

ALBERT LE GRAND (1193?-1280)

Écrit par :  Édouard-Henri WÉBER

Dominicain, maître de l'université de Paris (d'où son nom de « Maître Albert »), évêque, savant, philosophe et théologien célèbre du xiiie siècle, Albert a, de son vivant, joui du titre de « Grand » et, par la suite, de celui de « Docteur universel ». La légende lui a beaucoup prêté. Encombrée d'apocryphes, son œuvre multiforme ...  Lire la suite
ALDROVANDI ULISSE (1522-1605)

Écrit par :  Jean CALMARD

Après avoir été page puis pèlerin, Aldrovandi étudia à Padoue et à Bologne, en 1545, d'abord le droit, puis la médecine. En 1549, il fut arrêté, accusé d'hérésie et envoyé à Rome où il put se disculper, probablement en partie grâce à sa naissance noble. De retour à Bologne, il obtint son diplôme de médecine en 1553 et s'intéressa à la botanique. I ...  Lire la suite
BAUHIN JEAN (1541-1612 ou 1613)

Écrit par :  Valérie CHANSIGAUD

Médecin et botaniste qui incarne très bien le réseau d'amitiés et de collaborations scientifiques qui s'installe durant le xvie siècle en Europe malgré les nombreux conflits religieux. Fils d'un médecin contraint de quitter la France après sa conversion au réformisme, Jean Bauhin, né à Bâle en 1541, étudie la médecine et la bot ...  Lire la suite
BELON PIERRE (1517 env.-1564)

Écrit par :  Valérie CHANSIGAUD

On ne connaît que fort peu de choses de l'enfance de Pierre Belon, si ce n'est qu'il est né à Souletière, près du Mans, probablement en 1517, dans une famille modeste. Dans ses écrits, Belon affirme avoir très tôt manifesté un fort intérêt pour les sciences, et il occupe, vers 1535, une fonction de garçon apothicaire auprès de René des Prez, apoth ...  Lire la suite
BORELLI GIOVANNI ALFONSO (1608-1679)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Ayant rencontré Campanella à Rome vers 1628 et étudiant avec Benedetto Castelli, bénédictin disciple de Galilée, Borelli assiste à l'effervescence provoquée par la publication du Dialogo de Galilée, qu'il a probablement connu. Il enseigne les mathématiques à Messine à partir de 1635 et, en 1642, le sénat de cette ville l'envoie recruter d ...  Lire la suite
CAMERARIUS RUDOLPH JACOB (1665-1721)

Écrit par :  Anne-Marie PRÉVOST

D'une famille d'intellectuels, Rudolf Camerarius est le fils d'Elias Rudolph, docteur en philosophie et en médecine, qui fut professeur, puis recteur de l'université de Tübingen et membre de la célèbre Academia Caesareo-Leopoldina naturae curiosorum. Après de brillantes études, il quitte à vingt ans Tübingen pour faire, comme il était de règle dan ...  Lire la suite
CESALPINO ANDREA (1519-1603)

Écrit par :  Universalis

Médecin, philosophe et botaniste italien né le 6 juin 1519 à Arezzo (Toscane), mort le 23 février 1603 à Rome. Andrea Cesalpino succède à son professeur Luca Ghini en tant que professeur de médecine et directeur des jardins botaniques de l'université de Pise. À partir de 1592, il est nommé médecin personnel du pape Clément VIII et enseigne à l'uni ...  Lire la suite
COLOMBO REALDO (1516-1559)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Né à Crémone, Colombo ne doit pas seulement sa notoriété au fait d'avoir pratiqué l'autopsie d'Ignace de Loyola en 1556. Ce grand anatomiste occupa, de 1546 à 1551, la chaire de chirurgie et d'anatomie à l'université de Padoue (où il succédait à André Vésale), puis il enseigna à Pise et à Rome, au collège de la Sapience. Ses recherches d'anatomie ...  Lire la suite
DE GRAAF RÉGNIER (1641-1673)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Médecin et physiologiste hollandais né à Schonhoven, Régnier (ou Reinier) De Graaf étudie à Louvain, puis à Utrecht (1661) où Diemerbroek enseigne l'anatomie, et à Leyde où ses maîtres sont notamment Van Horne et de Le Boë (dit Sylvius). Dans cette ville, il publie Disputatio medica de natura et usu succi pancreatici (1663), où il montre ...  Lire la suite
FALLOPE GABRIEL (1523-1562)

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Gabriele Falloppio, dit Gabriel Fallope en français, né à Modène en 1523, est un anatomiste et médecin parmi les plus importants du xvie siècle, en même temps qu'un naturaliste et un botaniste (il sera surintendant du jardin botanique de Padoue). Après des études de médecine à Ferrare, il exerce l'anatomie et la chirurgie à Pis ...  Lire la suite
FUCHS LEONHART (1501-1566)

Écrit par :  Denis LAMY

Leonhart Fuchs, également médecin humaniste, est considéré comme l’un des pères allemands de la botanique. Né en 1501 à Wemding, dans le duché de Bavière (Allemagne), Leonhart Fuchs commence ses études classiques à l’université d’Ingolstadt en 1519, avec l’humaniste Johannes Reuchlin. Fuchs adhère aux idées protestantes. Il devient docteur en méde ...  Lire la suite
GHINI LUCA (1490-1556)

Écrit par :  Denis LAMY

Médecin et botaniste italien, Luca Ghini créa les premiers jardins botaniques en Italie et fut promoteur de l’herbier au sens moderne du terme. Né à Croara, près d’Imola (Italie), Luca Ghini suit des études de médecine à l’université de Bologne et reçoit le 17 janvier 1527 le titre de docteur en médecine. Il y professe ensuite cette discipline en ...  Lire la suite
GREW NEHEMIAH (1641-1712)

Écrit par :  Valérie CHANSIGAUD

Le Britannique Nehemiah Grew est considéré, avec Marcello Malpighi, comme le fondateur de l'anatomie végétale. Fils d'un vicaire réfractaire à l'Église anglicane, Nehemiah Grew, né le 26 septembre 1641 à Mancetter (comté de Warwickshire), fait ses études à Cambridge puis à l'université de Leyde d'où il sort diplômé en médecine en 1671. Il fait par ...  Lire la suite
HÉROPHILE (~340 env.-~300)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Bien que né en Chalcédoine, Hérophile passa sa vie à Alexandrie, alors au sommet de l'épanouissement artistique et scientifique que suscitèrent les Ptolémées, après la mort d'Alexandre le Grand, en encourageant la fusion des cultures grecque et orientale. Il étudia la médecine avec Praxagoras de Cos (le premier anatomiste qui différencia les veine ...  Lire la suite
MALPIGHI MARCELLO (1628-1694)

Écrit par :  Alfredo RIVA, Ettore TOFFOLETTO

Médecin et biologiste italien né le 10 mars 1628 à Crevalcore, près de Bologne (États pontificaux), mort le 30 novembre 1694 à Rome. Marcello Malpighi entre en 1646 à l'université de Bologne dont il est docteur en médecine et en philosophie en 1653. Nommé enseignant dans son alma mater, il y poursuit aussitôt ses recherches en anatomie et ...  Lire la suite
MATTHIAS DE L'OBEL (1538-1616)

Écrit par :  Denis LAMY

Botaniste flamand, Matthias (ou Mathias) de L’Obel (ou de Lobel), en latin Matthaeus Lobelius, proposa un mode de classement des plantes reconnu par ses contemporains comme l’un des meilleurs de cette époque. Né à Lille, dans les Flandres françaises, en 1538, Matthias de L’Obel étudie à Montpellier sous la direction de Guillaume Rondelet, qui lui ...  Lire la suite
MONDINO DEI LUZZI (1275-1326)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Fils d'un pharmacien bolonais, Mondino étudia la médecine puis l'enseigna à Bologne où il acquit une très grande réputation, non seulement comme anatomiste, mais comme homme politique : des missions diplomatiques lui furent confiées ; il fut ambassadeur auprès de Jean, fils du roi de Naples. Professeur d'anatomie, il disséqua, à partir de 1315, de ...  Lire la suite
PERRAULT CLAUDE (1613-1688)

Écrit par :  Antoine PICON

Médecin, savant et architecte, Claude Perrault fait partie de ces esprits universels dont le xviie siècle offre de nombreux exemples. On lui doit des contributions pleines d'intérêt, parfois même décisives, dans des domaines aussi différents que la philosophie naturelle, l'anatomie animale et humaine, la science des machines et ...  Lire la suite
PLATTER FÉLIX (1536-1614)

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Félix Platter est un médecin et botaniste suisse, né à Bâle le 28 octobre 1536. Son père, Thomas Platter le Vieux, est un intellectuel autodidacte, montagnard promis à la ferme, ayant appris le grec le latin et l'hébreu, en particulier à Sélestat, alors haut lieu de l'humanisme européen, avant de devenir correcteur d'imprimerie à Bâle. Il semble q ...  Lire la suite
RAY ou WRAY JOHN (1627-1705)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Naturaliste anglais, surnommé le « Pline anglais », John Ray (ou Wray, en latin Raius) donne un souffle nouveau à la zoologie. Après avoir étudié à Cambridge, il enseigne à vingt-trois ans le grec et les mathématiques. Attiré par la botanique, il publie, en 1660, Catalogus plantarum circa Cantabrigium nascentium. Prêtre de l'Église anglic ...  Lire la suite
SANTORIO SANTORIO (1561-1636)

Écrit par :  Universalis

Médecin italien, né le 29 mars 1561 à Capodistria, en Italie (auj. Koper, Slovénie), mort le 22 février 1636 à Venise. Santorio Santorio obtient en 1582 son doctorat de médecine à l'université de Padoue, où il exercera comme professeur de médecine théorique de 1611 à 1624. En 1587, obéissant à l'ordre d'un noble croate, il devient son médecin pers ...  Lire la suite
STÉNON, STENONIS NICOLAS ou STEENSEN NIELS (1638-1686)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Après avoir étudié d'abord la médecine à Copenhague (avec Bartholin) et à Amsterdam, Sténon s'intéresse plus particulièrement à l'anatomie, et découvre en 1660 le canal excréteur de la glande parotide, qui est nommé depuis canal de Sténon. Il poursuit ses recherches d'anatomie et de physiologie à Leyde, en France et en Italie où il séjourne à part ...  Lire la suite
SWAMMERDAM JAN (1637-1680)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Naturaliste hollandais qui, bien que destiné à l'état religieux par son père, entre en 1663 à l'université de Leyde pour y étudier la médecine sous la direction notamment de Van Horne et de Le Boë. L'année suivante, il vient à Paris perfectionner ses connaissances en dissection et devient un anatomiste d'une extraordinaire habileté. Il séjourne à ...  Lire la suite
TOURNEFORT JOSEPH PITTON DE (1656-1708)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Botaniste français qui, malgré sa passion pour la botanique dès sa jeunesse, était destiné à la prêtrise ; Joseph Pitton de Tournefort entre au séminaire d'Aix, qu'il quitte en 1677. Il explore alors la flore de la Haute-Provence et commence à constituer un herbier qui, enrichi au cours de ses expéditions suivantes, est aujourd'hui conservé au Mus ...  Lire la suite
VÉSALE ANDRÉ (1514-1564)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Né à Bruxelles, André Vésale commence ses humanités à Louvain, puis étudie la médecine à Paris (1533-1536). Ses maîtres parisiens sont Gonthier d'Andernach et Jacques Sylvius ; Michel Servet est son condisciple. Sa passion pour l'anatomie l'entraîne à déterrer des cadavres au cimetière des Innocents et à dérober des pendus au gibet de Montfaucon. ...  Lire la suite
ÉRASISTRATE (~320 env.-~250)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Né dans l'île de Céos, plus physiologiste qu'anatomiste, Érasistrate étudia la médecine avec un gendre d'Aristote et l'exerça d'abord en Syrie, où il guérit spectaculairement le fils du roi Séleucos, dont il fut le seul à deviner que la mystérieuse maladie était une passion malheureuse pour la seconde femme de son père. Érasistrate obtint que le r ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.