BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Histoire de la médecine

Affiner votre recherche dans « Histoire de la médecine » en sélectionnant un sous-thème. ou consulter un article.

Thèmes

Médecins 7 sous-thèmes

Articles

ANESTHÉSIE : PREMIÈRES DÉMONSTRATIONS

Écrit par :  François CHAST

Le 30 mars 1842, à Jefferson (Georgie, États-Unis), un patient, du nom de John Venables, souffrant d'un abcès au cou, est opéré sans douleur grâce à l'emploi d'éther, par Crawford Long (1815-1878). L'intervention ne sera rapportée que sept ans plus tard. Le 11 décembre 1844, toujours aux États-Unis, le dentiste Horace Wells (1815-1848) demande à ...  Lire la suite
ANTIBIOTHÉRAPIE

Écrit par :  Paul MAZLIAK

Pathologiste à l'hôpital St. Mary de Londres, Alexander Fleming (1881-1955) étudiait les bactéries responsables, pensait-on, de l'épidémie de grippe espagnole qui fit vingt millions de morts en 1918. Cultivant ces bactéries pathogènes en boîtes de Pétri (plates, contenant des milieux de culture solidifiés), il constata en 1921 qu'une goutte de ...  Lire la suite
ANTIBIOTIQUES - (repères chronologiques)

Écrit par :  Paul MAZLIAK

1903 Découverte du Trypan Röd (premier antibiotique anti-parasitaire) par Paul Ehrlich (1854-1915). 1909 Découverte du Salvarsan (606), puissant anti-syphilitique par Paul Ehrlich. 1921 Synthèse du Stovarsol (anti-microbien peu toxique dérivé de l'arsenic) par Ernest ...  Lire la suite
ANTISEPSIE ET ASEPSIE

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Classiquement, l’histoire de la chirurgie est scandée par deux dates : l’année 1846, au cours de laquelle l’ anesthésie à l’éther est utilisée pour la première fois ; l’année 1867, au cours de laquelle le chirurgien britannique Joseph Lister (1827-1912) décrit le succès d’une méthode, l’antisepsie, permettant de combattre les infections ...  Lire la suite
AVITAMINOSES

Écrit par :  Marc PASCAUD

C’est en 1897 qu’un médecin hollandais, C. Eijkman a fait disparaître, à Java, chez les consommateurs de riz poli (dépourvu de l’enveloppe du grain), un syndrome neurologique appelé béri-béri, en introduisant dans leur alimentation du son de riz. Il avait préalablement guéri de même des pigeons nourris eux aussi de riz poli. Le son de riz ...  Lire la suite
BĪMĀRISTĀN ou MĀRISTĀN

Écrit par :  Nikita ELISSÉEFF

Le terme « bīmāristān », ou « māristān », est un emprunt au persan ; il désigne un établissement hospitalier pour les malades dont on espère la guérison. Le problème de l'origine du bīmāristān n'est pas résolu. Le calife umayyade al-Walīd (705-710) passe dans la tradition pour avoir été le premier à bâtir un bīmāristān en Islam, à y avoir nommé ...  Lire la suite
CANON (Avicenne)

Écrit par :  Danielle JACQUART

Né à Boukhara en 980, mort à Hamadan en 1037, Ibn Sīnā ou Avicenne est le modèle du philosophe médiéval, expert dans tous les domaines du savoir. Ajoutant à ses talents la qualité de médecin, il s'efforça d'embrasser dans un vaste ouvrage, auquel le titre de Canon de la médecine fut donné par la suite, toutes les connaissances ...  Lire la suite
CARAKA SAMHITĀ

Écrit par :  Jean VARENNE

Titre d'un traité de médecine relevant du canon védique et attribué à un certain Caraka. Des prescriptions médicales apparaissent dans la littérature sanskrite dès l'époque védique (~ IIe et ~ Ier millénaire) mais restent sporadiques ou simplement allusives. Il faut attendre les ...  Lire la suite
CARDIO-VASCULAIRE CHIRURGIE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Christian CABROL

1896L. Rehn : première suture d'une plaie du cœur. 1902A. Carrel : la technique des anastomoses vasculaires, appliquée à des vaisseaux de calibres différents. 1938R. Gross : ligature du canal artériel. 1944C. Craaford : résection de la coarctation ...  Lire la suite
CATARRHE

Écrit par :  Georges TORRIS

Inflammation d'une muqueuse et écoulement qui s'ensuit. Ce terme a disparu du vocabulaire médical, après avoir connu un grand succès et être passé dans la langue commune, dès le xve siècle, sous la forme caterre, et après avoir donné les deux adjectifs catarrheux et catarrhal. Doublet étymologique de ...  Lire la suite
CHIMIOTHÉRAPIE ANTIBACTÉRIENNE

Écrit par :  François CHAST

En 1927, la firme pharmaceutique allemande I.G. Farben recrute Gerhard Domagk (1895-1964), avec un objectif : trouver un médicament anti-infectieux pouvant être administré par voie générale. Parmi les produits candidats, remarqués par Domagk, figure un colorant azoïque, la chrysoïdine, étudiée dès 1913 par P. Eisenberg. L'idée lui vient de greffer ...  Lire la suite
CHINOISE (CIVILISATION) - La médecine en Chine

Écrit par :  Florence BRETELLE-ESTABLET

Depuis le début des années 1980, plusieurs facteurs ont conduit historiens et anthropologues à développer et renouveler le champ des études sur la médecine chinoise. D'une part, les travaux menés par les historiens ou philosophes, comme Foucault, sur la médecine européenne ont montré combien la médecine était un champ fécond pour l'histoire ...  Lire la suite
CHIRURGIE

Écrit par :  Claude d' ALLAINES, Jean-Édouard CLOTTEAU, Didier LAVERGNE

Dans le chapitre La chirurgie moderne La chirurgie moderne ...  Lire la suite

CORPUS HIPPOCRATIQUE

Écrit par :  François CHAST

Le Corpus hippocratique accorde une place majeure au diagnostic des maladies et à leur explication étiologique. Il est moins disert sur les méthodes thérapeutiques. C'est davantage sur le régime et la diététique que sont fondés les traitements des maladies, ou mieux, leur prévention. Manger peu ou pas du tout permet de ne pas imposer à l'organisme ...  Lire la suite
DIATHÈSE

Écrit par :  Georges TORRIS

Prédisposition morbide innée. Ambroise Paré a introduit dans la langue médicale française ce terme venu du grec et signifiant « disposition » (1560). Plus précis que tempérament et que terrain, le mot diathèse, très proche d'« idiosyncrasie », aurait pu être conservé puisque la médecine contemporaine, revenue de l'ère pastorienne où l'on avait ...  Lire la suite
DÉBUTS DE LA CHIRURGIE À CŒUR OUVERT

Écrit par :  Christian CABROL

Les premières opérations cardiaques, pratiquées surtout depuis 1935, n'abordaient que les lésions des enveloppes cardiaques et des gros vaisseaux adjacents. Elles ne permettaient pas la cure de la majorité des affections cardiaques (malformations congénitales, grosses lésions des valves). Essayée en 1954 par Walton Lillehei, la circulation ...  Lire la suite
DÉBUTS DES TRANSPLANTATIONS D'ORGANES

Écrit par :  Christian CABROL

En 1952, à Paris, l'équipe médicale du professeur Jean Hamburger greffa au jeune Marius Renard un rein prélevé chez sa mère. Cette greffe effectuée par Delinotte et N. Oeconomos fut un succès technique, mais l'enfant mourut au vingt et unième jour. La qualité de l'intervention n'était pas en cause, car, deux ans plus tard à Boston, une greffe de ...  Lire la suite
DÉCOUVERTE DE L'INSULINE

Écrit par :  Christiane SINDING

L'histoire de l'insuline remonte à la mise en évidence expérimentale du rôle du pancréas dans la genèse du diabète sucré chez le chien, par Oskar Minkowski et Josef von Mering, en 1889. Stimulés en outre par les résultats encourageants de l'administration d'extraits de thyroïde dans l'hypothyroïdie, plusieurs chercheurs s'efforcent d'isoler la ...  Lire la suite
DÉCOUVERTE DE LA CORTISONE

Écrit par :  Christiane SINDING

La recherche sur les glandes surrénales fut stimulée par des observations cliniques faites sur des malades atteints d'insuffisance surrénalienne. De 1933 à 1936, trois groupes de chercheurs, dont celui d'Edward C. Kendall, qui avait déjà isolé la thyroxine , et celui de Tadeus Reichstein à Zurich, isolent à partir des corticosurrénales une ...  Lire la suite
DÉCOUVERTE DU PAPYRUS EBERS

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Le papyrus dit Ebers a été découvert par Edwin Smith à Louxor en 1862 puis vendu à l'égyptologue allemand Georg Moritz Ebers (1837-1898), à qui il doit son nom et sa première traduction. Il est actuellement conservé à la bibliothèque de l'université de Leipzig. En même temps qu'un autre manuscrit, dit Edwin Smith, de contenu voisin, il aurait été ...  Lire la suite
DÉCOUVERTE DU PRION

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Stanley Ben Prusiner (né le 28 mai 1942) est un neurologue américain responsable de la découverte d'une nouvelle classe d'agents infectieux responsable de maladies neurodégératives, les prions (proteinaceous infectious only particle). Les prions sont des protéines de repliement anormal, capables de se répliquer en imposant leur ...  Lire la suite
ENDOCRINOLOGIE

Écrit par :  Jacques DECOURT

Dans le chapitre Les débuts de l'endocrinologie Les débuts de l'endocrinologie ...  Lire la suite

EUGÉNISME

Écrit par :  Universalis, André PICHOT, Jacques TESTART

Dans le chapitre Histoire de la notion Histoire de la notion ...  Lire la suite

FLEMING : DÉCOUVERTE DE LA PÉNICILLINE

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Alexander Fleming (1881-1955) connut une carrière surprenante, qui l'a d'abord mené de l'Écosse rurale au commerce, puis, très tardivement, à la médecine. Son intérêt pour la lutte contre les pathologies infectieuses a fait de lui l'un des rares praticiens à expérimenter le Salvarsan découvert par Paul Erhlich en 1909. Après la Première Guerre ...  Lire la suite
FONDATION DE L'ANATOMIE MODERNE

Écrit par :  Pascal DURIS

Fidèle pendant des siècles aux écrits d'Hippocrate, Aristote et Galien, l' anatomie humaine devient véritablement scientifique entre les mains du médecin flamand André Vésale (1514-1564). Déçu par ses études de médecine à Paris et à Louvain, il part s'installer en Italie et devient en 1537 professeur de médecine chirurgicale à l'université de ...  Lire la suite
GREFFES D'UN CŒUR ARTIFICIEL

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

En juillet 1963, le premier cœur artificiel est greffé chez un patient au Texas Medical Center à Houston. Le greffé décède après quatre jours. Les recherches se poursuivent mais sont quelque peu estompées par les transplantations cardiaques qui se succèdent après la « première » réalisée en 1967 au Cap, en Afrique du Sud, par Christian Barnard. En ...  Lire la suite
GROUPES SANGUINS : KARL LANDSTEINER

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Karl Landsteiner (1868-1943), médecin viennois en même temps que biochimiste, fut un précurseur de l'étude moléculaire des maladies. Son nom reste surtout attaché à la découverte des groupes sanguins en 1901, pour laquelle il reçut le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1930. On savait depuis des années que lorsqu'on mélange les sangs ...  Lire la suite
HUANGDI NEIJING [HOUANG-TI NEI-KING]

Écrit par :  Kristofer SCHIPPER

Classique de la médecine interne attribué à l'empereur Jaune (Huangdi), le Huangdi neijing est le plus ancien manuel de médecine chinoise, qui a servi de base théorique à tous les développements ultérieurs de la médecine en Chine. L'édition actuelle, en vingt-quatre chapitres, est celle du principal commentateur de l'ouvrage, ...  Lire la suite
HUMEURS THÉORIE DES

Écrit par :  Sophie SPITZ

Élaborée peu à peu par Hippocrate (460 env.-env. 370 av. J.-C.) et les auteurs du Corpus Hippocraticum, puis par Galien (129-env. 201), la doctrine médicale de la théorie des humeurs a joué un rôle prépondérant dans l'histoire de la médecine jusqu'à la fin du xviiie siècle environ. ...  Lire la suite
HYGIÈNE

Écrit par :  Philippe HARTEMANN, Maurice MAISONNET

Dans le chapitre Le passé de l'hygiène Le passé de l'hygiène ...  Lire la suite

HYPNOSE

Écrit par :  Léon CHERTOK

Dans le chapitre Du magnétisme animal aux écoles de Nancy et de la Salpêtrière Du magnétisme animal aux écoles de Nancy et de la Salpêtrière ...  Lire la suite

HÉMOPHILIE

Écrit par :  Édith FRESSINAUD, Dominique MEYER

Dans le chapitre Histoire de l'hémophilie Histoire de l'hémophilie ...  Lire la suite

HÔPITAL

Écrit par :  Robert-Frédéric BRIDGMAN

Dans le chapitre Le développement historique des hôpitaux Le développement historique des hôpitaux ...  Lire la suite

IDENTIFICATION DU VIRUS DU SIDA VIH-1

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

En juin 1981, on observe aux États-Unis une augmentation brusque de l'usage d'un médicament servant à lutter contre les pneumonies à Pneumocystis carinii, une maladie normalement très rare. Rapidement, les cas se multiplient, au moins au début de l'épidémie, parmi la population homosexuelle ou toxicomane. La maladie est ...  Lire la suite
INDE (Arts et culture) - Les sciences

Écrit par :  Francis ZIMMERMANN

Dans le chapitre Médecine ou science de la vie Médecine ou science de la vie ...  Lire la suite

INSÉMINATION ARTIFICIELLE ET PROCRÉATION MÉDICALISÉE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Jacques TESTART

xive siècle Insémination artificielle pour l'amélioration animale. Espèce : cheval. Pays : région arabo-andalouse. 1799 Insémination avec sperme du conjoint (I.A.C.). Espèce : humain. Pays : ...  Lire la suite
INVENTION DU SCANNER X

Écrit par :  Guy PALLARDY

Le physicien américain Allan Mac Leod Cormack publie en 1963 et 1964 la reconstruction tridimensionnelle à partir d'images radiographiques obtenues sur des fantômes expérimentaux. Utilisant ces travaux et disposant de puissants ordinateurs de calcul, un ingénieur au centre de recherches de la firme ...  Lire la suite
ISLAM (La civilisation islamique) - Les mathématiques et les autres sciences

Écrit par :  Georges C. ANAWATI, Universalis, Roshdi RASHED

Dans le chapitre Les sciences « naturelles » Les sciences « naturelles » ...  Lire la suite

J. M. CHARCOT ENSEIGNE LA NEUROLOGIE À LA SALPÊTRIÈRE

Écrit par :  Bruno HALIOUA

Ayant été nommé, en 1862, à l'hôpital parisien de la Salpêtrière, où il devait rester de longues années, Jean Martin Charcot y ouvrit, en 1882, ce qui allait devenir la plus grande clinique neurologique d'Europe. Étudiant l'atrophie musculaire, Charcot avait identifié (1865) la sclérose latérale ...  Lire la suite
JENNER : VACCINATION ANTIVARIOLIQUE

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Edward Jenner (1749-1823) était médecin à Berkeley (Gloucestershire, Grande-Bretagne), lorsqu'il réalisa ce que l'on peut tenir pour la première vraie vaccination , au demeurant d'ailleurs une expérimentation sur l'homme. Il était connu des médecins musulmans que l'inoculation, à des sujets sains, de la pustule de sujets atteints de variole mais ...  Lire la suite
KOCH BACILLE DE

Écrit par :  Paul MAZLIAK

Après avoir identifié le bacille du charbon (1876), le médecin allemand Robert Koch (1843-1910) développa la culture des microbes sur milieu nutritif stérile solide et isola le bacille de la tuberculose en 1882. La règle d'or de la bactériologie médicale, codifiée par Koch, fut d'obtenir des cultures pures des germes prélevés dans les produits ...  Lire la suite
L'ART DES ACCOUCHEMENTS (J.-L. Baudelocque)

Écrit par :  Bruno HALIOUA

Dès sa soutenance de thèse, en 1776, Jean Louis Baudelocque (1745-1810) était nommé chirurgien de l'hôpital de la Charité, à Paris. Excellent opérateur, il est devenu un des pionniers de l' obstétrique qui a permis à l'art des accouchements de réaliser de très importants progrès. Il a introduit la mensuration de la ceinture pelvienne (méthode du ...  Lire la suite
MAGENDIE (F.) ET L'EXPÉRIMENTATION PHARMACOLOGIQUE

Écrit par :  François CHAST

François Magendie (1783-1855) est à l'origine de la pratique expérimentale en médecine. Il exploite les principes de la physique et de la chimie comme bases de la compréhension des phénomènes physiologiques, se proposant ainsi de lutter contre l'empirisme. Outre l'intérêt qu'il porte à la neurophysiologie, ses principaux travaux portent sur la ...  Lire la suite
MALADIES CONTAGIEUSES - (repères chronologiques)

Écrit par :  Paul MAZLIAK

Vers — 29 Virgile, dans les Géorgiques, décrit la maladie du charbon chez les animaux et chez l'homme. 400 Le Susruta Samhita (Inde) décrit la lèpre . 1346 Les lépreux sont chassés de Londres. 1484 Venise ...  Lire la suite
MALADIES À VECTEURS

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Dans le chapitre Historique des maladies à vecteurs Historique des maladies à vecteurs ...  Lire la suite

MONTPELLIER UNIVERSITÉ DE

Écrit par :  Jacques VERGER

Au xiie siècle, c'est à Montpellier et à Salerne que siégeaient les principales écoles de médecine d'Occident. La grande et prospère cité languedocienne entretenait des contacts avec la médecine hébraïque, représentée dans de nombreuses communautés juives du Midi, et une ouverture vers la médecine ...  Lire la suite
MÉDECINE ANTIQUE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Didier LAVERGNE

— 460 Naissance d'Hippocrate. — 340 -— 300 Hérophile décrit l'anatomie du cerveau et étudie le pouls. — 320-— 250 Érasistrate montre le rôle des nerfs, celui des vaisseaux sanguins ; il étudie des lésions anatomiques résultant des maladies. Environ  ...  Lire la suite
MÉDECINE EXPÉRIMENTALE : CLAUDE BERNARD

Écrit par :  Pascal DURIS

Mise en œuvre dès le xviie siècle dans les sciences physiques puis dans les sciences chimiques à la fin du xviiie siècle, la méthode expérimentale fut appliquée à la médecine par le physiologiste français Claude Bernard (1813-1878). S'appuyant sur des ...  Lire la suite
MÉDECINE MÉDIÉVALE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Didier LAVERGNE

Vers 850 Hunayn ibn Ishaq, à Bagdad, traduit du grec en arabe les œuvres de Galien. 865-923 Rhazès (al-Razi), remarquable clinicien, inscrit la médecine dans une vaste fresque encyclopédique. 1000 Avicenne, esprit universel, fait dans le Canon une ...  Lire la suite
MÉDECINE - Histoire

Écrit par :  Charles COURY

Si la médecine compte plusieurs millénaires d'existence, elle n'a atteint son âge adulte que depuis moins de deux cents ans. Cela tient à ce qu'elle est à la fois un art et une science. Un art, elle pouvait l'être dès l'origine des civilisations, à la mesure de l'intuition, de l'empirisme, de la psychologie et de l'habileté de ceux qui ...  Lire la suite
MÉDECINE - Médecine préventive

Écrit par :  Maurice CLOAREC

Dans le chapitre Rappel historique Rappel historique ...  Lire la suite

MÉDICAMENTS

Écrit par :  Paul-Étienne BARRAL, Universalis, Hélène MOYSE, Jean-Yves NAU, Michel PARIS, René Raymond PARIS

Dans le chapitre Le médicament à travers les âges Le médicament à travers les âges ...  Lire la suite

NAISSANCE DU PREMIER BÉBÉ-ÉPROUVETTE

Écrit par :  Jacques TESTART

La naissance de Louise Brown (Grande-Bretagne, 1978) venait couronner quinze années de travail du biologiste Robert Edwards avec le gynécologue Patrick Steptoe. Cet événement fit sensation dans le monde entier, mais de fortes réserves se sont alors exprimées. Outre la réticence des Églises (aujourd'hui la seule Église catholique s'y oppose), de ...  Lire la suite
NEUROLOGIE

Écrit par :  Universalis, Raymond HOUDART, Hubert MAMO, Jean MÉTELLUS

Dans le chapitre Histoire de la neurologie Histoire de la neurologie ...  Lire la suite

NEUROSÉDATION : LA CHLORPROMAZINE

Écrit par :  François CHAST

En 1950, en France, Henri Laborit chirurgien de la Navale, recherche avec un anesthésiste, Pierre Huguenard, la combinaison idéale de différents médicaments afin de mettre au point un « cocktail lytique » permettant de prévenir le choc opératoire. Il suffirait pour protéger l'organisme, d'inhiber le système nerveux autonome. Or deux chercheurs ...  Lire la suite
NOTION DE MALADIE MOLÉCULAIRE

Écrit par :  Dominique LABIE

Comme d'autres scientifiques, Vernon Ingram avait quitté l'Europe centrale pour la Grande-Bretagne, Londres, puis Cambridge. C'est là qu'il apporta un complément décisif à la mise en évidence par Linus Pauling en 1949 d'une migration électrophorétique anormale de l' hémoglobine des personnes drépanocytaires. L'idée fut de fragmenter les ...  Lire la suite
PALUDISME : DÉCOUVERTE DU PARASITE

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Le Français Alphonse Laveran (1845-1922), issu d'une famille de médecins et d'officiers, lui-même médecin militaire en Algérie, à Bône puis à Constantine, s'intéresse aux causes « microbiennes » du paludisme alors très prévalent sur le pourtour du bassin méditerranéen. Il découvre en 1878, dans le sang de malades atteints de paludisme, un ...  Lire la suite
PATHOCÉNOSE

Écrit par :  Danielle GOUREVITCH

Étymologiquement, pathocénose signifie « communauté de maladies ». La notion et le mot ont été créés par Mirko Grmek pour désigner l'ensemble des états pathologiques présents au sein d'une population déterminée à un moment donné (« Préliminaire d'une étude historique des maladies », in Annales E.S.C., 24, 1969, pp. 1437-1483). ...  Lire la suite
PATHOLOGIE MOLÉCULAIRE DES HÉMOGLOBINES - (repères chronologiques)

Écrit par :  Dominique LABIE

1949 L. Pauling : isolement par électrophorèse de l' hémoglobine S de la drépanocytose. 1956 V. Ingram : notion de maladie moléculaire (différence de structure entre hémoglobines A et S). 1959 V. Ingram : phylogénie des hémoglobines et démembrement des thalassémies.  ...  Lire la suite
PESTE NOTION DE

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Le vocabulaire scientifique cherche à être le plus précis possible. On peut donc s'étonner de l'usage du mot « peste » pour nommer des maladies aussi différentes que la peste humaine et les « pestes » aviaire, bovine ou porcine. Ces maladies ne sont pas provoquées par le même agent pathogène et ne partagent pas de signes cliniques. Cette ...  Lire la suite
PHARMACOLOGIE

Écrit par :  Edith ALBENGRES, Jérôme BARRE, Pierre BECHTEL, Jean-Cyr GAIGNAULT, Georges HOUIN, Henri SCHMITT, Jean-Paul TILLEMENT

Dans le chapitre La pharmacologie des origines à nos jours La pharmacologie des origines à nos jours ...  Lire la suite

PILULE CONTRACEPTIVE

Écrit par :  Christiane SINDING

Les premiers essais de contrôle hormonal de la conception furent entrepris en Allemagne dès les années 1920. Aux États-Unis, Gregory Pincus mène, à la Worcester Foundation, des recherches sur la fécondation chez les Mammifères, et montre qu'on peut contrôler la fécondation chez l'animal par l'administration d' hormones femelles. Interrompant ces ...  Lire la suite
PREMIÈRES I.R.M. MÉDICALES

Écrit par :  Guy PALLARDY

Aux États-Unis, les physiciens Felix Bloch et Edward M. Purcell font connaître en 1946 leur conception du moment magnétique du proton et de son comportement dans le champ d'un aimant : ces travaux leur valent le prix Nobel de physique en 1952. Les applications pratiques débutent après 1960 avec la spectroscopie R.M.N. grâce aux puissants champs ...  Lire la suite
PSYCHIATRIE

Écrit par :  Jean AYME, François CAROLI, Georges LANTERI-LAURA, Jean-Michel THURIN

Dans le chapitre Origines et évolution Origines et évolution ...  Lire la suite

RADIOLOGIE : ANTOINE BÉCLÈRE

Écrit par :  Guy PALLARDY

Wilhelm Röntgen, physicien de Würtzburg (Allemagne), publie le 28 décembre 1895 sa découverte des rayons X. Deux médecins parisiens, Toussaint Barthélemy et Paul Oudin, réussissent les premières radiographies françaises, présentées à l'Académie des sciences le 20 janvier 1896. Aux séances de ...  Lire la suite
RADIOLOGIE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Guy PALLARDY

1895Wilhelm Röntgen découvre les rayons X. 1897 Antoine Béclère installe un appareil de radioscopie à l'hôpital Tenon (Paris). 1913Gustav Peter Bucky, médecin berlinois, dépose le brevet de son « filtre-diaphragme » destiné à éliminer le rayonnement diffusé et à améliorer ...  Lire la suite
SALERNE ÉCOLE DE MÉDECINE DE

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Entre la chute de l'Empire romain et la Renaissance, l'école de Salerne joua un rôle inestimable dans l'histoire de la médecine. Si l'on ignore la date précise de sa création, les noms de ses fondateurs (ils seraient au nombre de quatre : un Latin, un Grec, un Arabe et un Juif), l'endroit où elle se dressait exactement, on sait en revanche que ...  Lire la suite
SEXUALITÉ HISTOIRE DE LA

Écrit par :  Michel BOZON

Dans le chapitre Médicalisation et remise en cause de l'ordre ancien de la chair Médicalisation et remise en cause de l'ordre ancien de la chair ...  Lire la suite

SIDA - (repères chronologiques)

Écrit par :  Universalis

1981Aux États-Unis, des patients homosexuels atteints de pneumocystose pulmonaire manifestent un état d'immunodéficience acquise. Des cas analogues seront ensuite observés en France. 1983Une équipe de l' Institut Pasteur (Paris) dirigée par le Pr Luc Montagnier isole, à partir de ganglions prélevés ...  Lire la suite
STIMULATEUR CARDIAQUE IMPLANTABLE

Écrit par :  Christian CABROL

En 1956, depuis deux ans déjà, Walton Lillehei, à l'hôpital universitaire de Minneapolis (Minnesota), grâce à la mise au point qu'il avait faite d'une circulation sanguine extra-corporelle, avait rendu possible à grande échelle les interventions cardiaques dites « à cœur ouvert ». Malheureusement, au cours de ces opérations, un certain nombre de ...  Lire la suite
SUSRUTASAṂHITĀ

Écrit par :  Jean VARENNE

La littérature médicale indienne en langue sanskrite est dominée par les deux noms de Charaka et de Sushruta (Suśruta), auteurs de deux Samhitâs (« collections », « livres »), qui se complètent l'une l'autre et se situent approximativement à la même époque (ier ou ...  Lire la suite
THYROXINE ou TÉTRAIODOTHYRONINE (T4)

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

La thyroxine est la principale hormone produite par la glande thyroïde . Son dosage permet la détection de l'hypothyroïdie et de l'hyperthyroïdie. C'est Edward C. Kendall , un biochimiste américain qui, de 1910 à 1914, a réussi à isoler chimiquement la thyroxine et à en décrire les signes cliniques, l'absence ou l'insuffisance quantitative de ...  Lire la suite
THÉRAPIE GÉNIQUE : PREMIER ESSAI

Écrit par :  Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS

La maladie des enfants-bulles est causée par des mutations du gène codant l'adénosine désaminase (AD), une enzyme indispensable au fonctionnement des lymphocytes. En son absence, les enfants atteints ont un système immunitaire tellement faible qu'ils doivent vivre à l'abri d'une bulle. En 1990, le médecin américain French Anderson choisit cette ...  Lire la suite
THÉRIAQUE

Écrit par :  Georges TORRIS

Ancien remède, la thériaque doit son nom à sa propriété de combattre les effets des morsures de bêtes sauvages (thériaké, de thèr, bête sauvage) ; son utilisation débuta au ier siècle. On prétend qu'inventée par Mithridate, elle fut vulgarisée par Andromaque, ...  Lire la suite
TRAITÉ DE CHIRURGIE (A. Paré)

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Ambroise Paré n'a jamais su ni le grec ni le latin – carence rédhibitoire pour être docteur en chirurgie . Il le devint pourtant en 1554 grâce à l'appui du roi Charles IX. La totalité de son œuvre est écrite en français, au mépris des usages du temps, mais à l'avantage des lecteurs si on en juge par la succession des éditions. En 1564, Ambroise ...  Lire la suite
TRAITÉ DU DÉLIRE, APPLIQUÉ À LA MÉDECINE, À LA MORALE ET À LA LÉGISLATION

Écrit par :  Arianna SFORZINI

Publié à Paris en 1816 chez Crapelet puis en 1817 chez Croullebois, le Traité du délire est, avec le Traité de médecine légale et d'hygiène publique ou de police de santé (1813), l’œuvre la plus importante de François-Emmanuel Fodéré (1764-1835), botaniste, médecin, aliéniste et professeur titulaire de la ...  Lire la suite
TRITHÉRAPIE DU SIDA

Écrit par :  François CHAST

L'azidothymidine (AZT) a été synthétisée dès 1964 dans le cadre de la recherche de nouveaux médicaments anticancéreux, mais c'est en 1985 que H. Mitsuya découvre son activité sur une culture de virus « HTLV-III ». Dès 1986, l' AZT devient le premier médicament actif dans la lutte contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Les années 1987 ...  Lire la suite
URÉTHROSCOPE

Écrit par :  Alain SÉGAL

Le 23 novembre 1853 voit la présentation à l'Académie de médecine par Antonin-Jean Desormeaux (1815- 1894) du contenu de son pli cacheté déposé à la fin de l'année 1852, la « Description de l'Uréthroscope ou spéculum uréthral, instrument qui permet d'appliquer la vue au diagnostic et au traitement des affections de l'uréthre ». Notons que, pour la ...  Lire la suite
VACCINATION ANTI-CHARBONNEUSE

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

La maladie du charbon était un fléau endémique chez le bétail et les contaminations graves voire mortelles de l'homme étaient fréquentes. L'existence d'un micro-organisme dans le sang des animaux atteints de charbon avait été reconnue vers 1860. Mais le rôle de celui-ci dans la maladie n'était pas établi bien qu'il ait été cultivé par Robert Koch ...  Lire la suite
VIRCHOW : NOTION DE PATHOLOGIE CELLULAIRE

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Rudolph Ludwig Carl Virchow (1821-1902), médecin d'origine poméranienne, eut une activité médicale scientifique et politique étonnante et foisonnante, quelque peu masquée par l'ouvrage célèbre Die Cellular-Pathologie qu'il publia en 1858 et qui fonde la pathologie cellulaire. Virchow y énonce d'abord que la cellule est ...  Lire la suite
VIRUS ET VIROLOGIE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Didier LAVERGNE

1883 Louis Pasteur cultive le virus rabique dans le tissu nerveux du lapin. 1892Dimitri Ivanovski démontre que, contrairement aux bactéries , un virus peut traverser les filtres de porcelaine poreuse. 1902Walter Reed et James Caroll prouvent l'origine virale de la fièvre ...  Lire la suite
VITAMINES - (repères chronologiques)

Écrit par :  Marc PASCAUD

1897 C. Eijkman prouve que le béri-béri est un syndrome carentiel. 1909 F. G. Hopkins et W. Stepp découvrent la vitamine A (rétinol). 1910 C. Funk isole le facteur antibéribérique et l’appelle vitamine en raison de la présence d’un radical aminé dans cette molécule ...  Lire la suite
VÉRONAL

Écrit par :  François CHAST

C'est, dit-on, le jour de la Sainte-Barbara que le chimiste allemand Adolf von Baeyer synthétisa, en 1864, la « malonylurée », plus tard dénommée « acide barbiturique », résultant de la condensation de l'acide malonique et de l'urée. Le chimiste aurait essayé la substance sur lui-même sans noter le moindre effet. D'autres dérivés furent donc ...  Lire la suite
ÉCHOGRAPHIE MÉDICALE

Écrit par :  Guy PALLARDY

Les phénomènes de piézo-électricité , générateurs d'ultrasons, ont été découverts en 1880 par Pierre Curie et son frère Jacques. En 1916, leurs élèves Constantin Chilowski et Paul Langevin inventent un dispositif à la fois émetteur et récepteur destiné à détecter les sous-marins mais la réalisation pratique ne suit pas. Cette conception voit le ...  Lire la suite
ÉPIDÉMIES

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET, Georges DUBY, Universalis, Gabriel GACHELIN, Jean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre La peste noire au Moyen Âge La peste noire au Moyen Âge ...  Lire la suite

ÉRADICATION DE LA VARIOLE

Écrit par :  Robert FASQUELLE

En 1948, la première réunion de l'Assemblée mondiale de la santé décide de mettre au premier plan de son programme la lutte contre la variole . En 1952, l'O.M.S. réunit à Genève un comité de quatre experts : une expérimentation internationale est entreprise. Seul le vaccin sec (c’est un produit lyophilisé) peut permettre l'éradication de la ...  Lire la suite
ĀYURVEDA

Écrit par :  Jean FILLIOZAT

L'Āyurveda est le nom sanskrit de la « science de la vie », c'est-à-dire de la médecine indienne conçue comme comprenant toutes les conditions organiques, biologiques et psychologiques de l'existence dans la santé et la maladie, ainsi que les règles de la pratique médicale. Littérature de l'Āyurveda L'Āyurveda est ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.