BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Sculpture de la Renaissance

Affiner votre recherche dans « Sculpture de la Renaissance » en sélectionnant un article.

Articles

ANATOMIE ARTISTIQUE

Écrit par :  Jacques GUILLERME

Dans le chapitre Recherches de la Renaissance et références à l'AntiquitéLes débats sur l'essence mathématique de la beauté, et sur ces rapports avec l'ordre du monde, reprennent à la Renaissance dans un climat de mysticisme néo-platonicien qui se suffisait pour ainsi dire à lui-même, et détournait les théoriciens d'investigations proprement empiriques. Dans cet univers quasi mystique, L. B. Alberti et inaugurent un no ...  Lire la suite

Dans le chapitre Léonard de Vinci, Vésale, l'écorchéC'est dans l'œuvre de que l'on voit se nouer avec éclat la liaison intime du savoir et de l'outil graphique. Dans un même regard, Léonard voit les anatomies artistique et spéculative. Tout ce qui chez lui est théorie aussitôt se convertit en procédé de représentation, dont le produit a lui-même une fécondité heuristique. D'une dissection, il lui a ...  Lire la suite

Dans le chapitre Mannequins, modèles et académismeLes modèles schématiques s'apparentent par ailleurs à l'usage des mannequins, qui se développe à partir du xvie siècle. Jan Steen et Vermeer sont parmi les plus connus des artistes qui usèrent assez volontiers de cet auxiliaire. Ils ne furent pas les seuls et l'on peut encore citer, parmi bien d'autres, P. Aertsen, P. Codde, G. ...  Lire la suite

MANIÉRISME

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN, Marie-Alice DEBOUT

Dans le chapitre L'architecture et la sculptureL'architecture pose un problème particulier, car elle doit tenir compte des réalités et des considérations pratiques avant de donner lieu à de pures recherches de style. Cependant, on a pu déceler des caractères maniéristes dans l'architecture du xvie siècle, un des plus remarquables étant la « tension », pour M. Tafuri (1966) ...  Lire la suite

RETABLE

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

À l'origine, le retable était un simple rebord situé à l'arrière de l'autel où l'on posait les objets liturgiques. Puis l'habitude se développa d'y placer des reliques et des images vénérables. Le retable devient, au Moyen Âge, un véritable écran de pierre, de bois sculpté ou de matières précieuses — or, argent, émail — dont le plus somptueux exem ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média